Labé : le FNDC dévoile ses nouvelles stratégies en vue de la grande manif du 24 octobre

Des jeunes manifestants dans la rue à Enta
Des jeunes manifestants dans la rue à Enta

Après une première semaine âpre de manifestations à l’appel du FNDC à Labé, les organisateurs du mouvement ont décidé d’explorer de nouvelles stratégies dans la lutte contre la promotion d’un troisième mandat et contre tout tripatouillage constitutionnel.

Sur la question un point de presse s’est tenue en cette matinée du 21 octobre au siège du MODEL à Kouroula, quartier administratif.

D’entrée de jeu, l’honorable Cellou Baldé a pris la parole pour galvaniser les troupes et féliciter tout le collectif du succès des premières manifestations.

Une autre manifestation d’envergure est prévue pour le jeudi 24 octobre prochain et pour la  circonstance, le FNDC local a décidé  de retirer l’itinéraire de l’hôpital de son circuit pour les manifestations à venir en plus de déposer un courrier dans toutes les communes des 33 préfectures du pays et des 5 communes de la zone spéciale de Conakry.

Aissatou Diallo de la coordination locale du FNDC en a aussi profiter pour haranguer ses congénères : les femmes à continuer de venir en soutien à l’élan entamé car le bien être des guinéens, s’il est retrouvé est surtout une chose qui les concerne principalement elles d’abord.

Piqure de rappel, lors des trois jours de chaleur derniers l’hôpital a été perturbé par le vacarme des manifestants aux prises avec les forces de l’ordre et certains tubes de gaz y avaient échoué obligeant l’oxygénation de certains nouveau-nés.

D’où la sortie du directeur de l’hôpital le18 octobre priant les autorités de se battre pour que l zone de l’hôpital soit soustraite des circuits de manifestations.

Ousmane K. Tounkara