A LA UNENouvelles des Regions

Labé: lancement officiel du Programme d’appui à la domestication des ODD, à travers l’approche de la sécurité humaine en faveur de 9 collectivités de Koubia, Mali et Lélouma

Le Programme d’appui à la domestication des ODD, à travers l’approche de la Sécurité humaine a été officiellement lancé hier Mercredi le 8 Juin 2022, à Labé par le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan M. Lancinet Condé, en présence du Coordonnateur résident du Système des Nations Unies en Guinée, Dr Vincent Martin. La cérémonie de lancement a réuni plusieurs membres du Gouvernement, en séjour d’immersion dans la Région,  parmi ceux-ci, le Ministre de l’Agriculture, Mamoudou NaGnalen Barry, le Ministre de l’Energie, M. Abbé Sylla, le Ministre de la promotion féminine, de l’Enfance et des personnes vulnérables, M. Aicha Nanette Conte, le Ministre des infrastructures et transports, M. Yaya Sow. Plusieurs experts et représentants des agences du Système des Nations Unies dont M. Patrice VAHARD, Représentant résident de ONU Droits de l’Homme, des hauts cadres de l’administration ainsi que les Maires et secrétaires généraux des collectivités de Koubia, Lélouma et Mali, bénéficiaires de ce programme ont assisté à la cérémonie de lancement. Le PNUD, Agence lead de ce programme était représenté par le Team leader du Cluster Gouvernance et Économiste principal, M. Mohamed Abba, et l’Economiste national, M. Mamadou Sarifou Diao Diallo.

L’objectif de ce programme est de rendre les communautés des 9 communes des préfectures de Lélouma, Koubia et Mali , ciblées par le programme, plus résilientes face aux chocs des crises humanitaires et à leurs conséquences socio-économiques et aux chocs sanitaires et socio-économiques afin d’accélérer l’atteinte des objectifs pour le développement durable (ODD). Il va participer au renforcement des capacités des autorités locales et régionales et à la participation de la société civile, des citoyens dans les processus de gouvernance et de développement local avec une attention particulière est accordée à l’inclusion des jeunes, femmes et groupes vulnérables.

A LIRE =>  La durée de la transition n'incombe ni à l'État, ni au CNT. Selon un ancien député !

Ce programme financé à environ 1 million de dollars, est conjointement mis en œuvre par le PNUD, l’UNICEF, le PAM et l’OIM.  Ainsi, le Système des Nations Unies , à travers ses agences, le PNUD, l’UNICEF, le PAM et l’OIM, en décidant d’accompagner la mise en œuvre d’un tel programme, entend contribuer à la promotion de la gouvernance et du développement au niveau local comme moyen permettant d’améliorer les conditions de vie des citoyens et citoyennes et soutenir le Gouvernement dans la définition et l’implémentation d’une approche nationale pour le processus de décentralisation conformément au Code des Collectivités Locales (CCL).

Pour le Coordonnateur du Système des Nations Unies en Guinée : Je voudrais profiter de cet instant solennel pour faire un plaidoyer. Celui de l’utilisation de l’approche de la sécurité humaine, à travers les acquis de ce programme, pour répondre à la complexité et à la corrélation des menaces de sécurité dans la région. C’est une approche intégrale qui utilise la large gamme de nouvelles possibilités pour aborder les menaces de façon intégrée.

En effet l’utilisation de l’approche vise essentiellement à protéger le noyau vital de toutes les vies humaines, mais aussi les libertés fondamentales, qui sont l’essentiel de la vie. Elle signifie aussi protéger l’individu contre des menaces graves ou généralisées, en créant des systèmes politiques, sociaux, environnementaux, économiques et culturels, qui ensemble, donnent aux individus les éléments indispensables de leur survie, de leurs moyens d’existence et de leur dignité.

A LIRE =>  Guinée : le 1er salon international de la culture, du tourisme et de l'artisanat, officiellement lancé

Dans son Discours de lancement, le Ministre de l’Economie des Finances et du Plan a souligné : La présente cérémonie s’inscrit dans le cadre de la décentralisation prônée par les nouvelles autorités du pays. Le programme dont il est question vise à promouvoir l’appropriation locale sur les connaissances, les capacités et les traditions disponibles des communautés tout en les aidant à se donner les moyens de relever les défis locaux par le dialogue et l’action collective.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »