orange guinee guicopres uba guinee votre

Labé : la commune sort le grand jeu contre la coopérative des bouchers

Après deux  mois  de  tractations  autour  du  prix  au  kilo  de  la  viande et  malgré  les  engagements  pris  par  les  bouchers  devant  la  commune, les  premiers  nommés  n’en  font  qu’à leur  tête et  continuaient  de  vendre  le  kilo à  35000 francs jusqu’à  ce  jour.

Mais ce  23  mai , la  délégation  spéciale soupçonnée par  certains  citoyens d’être de  mèche avec  les  bouchers a  convoqué  à  son  siège  la  coopérative  des  bouchers  pour  une  mise  au  point.

Le porte  parole  des  bouchers sans  trembler  à exprimer la  position  de  la coopérative en  ces  termes :

« on est  toujours  confronté à  ce  genre  de  problème en  sécheresse, on  n’a  pas d’animaux, ni  de  parcs bovins. Les  bouchers  ont  profité  pour  écouler  le  kilo à 35000 afin  d’amortir les  pertes. Par  exemple quant  on  achète un  bœuf à 3000000 en  vendant  le  kilo  à  30000 nous  obtenons  2 millions avec un  manque  à  gagner d’un  million, mais  avec  35000 on  vient  à  2500000 et  le  déficit  est  réduit  de  moitié .Maintenant  on              admet  voir  fait  l’erreur  de  n’avoir  ps  aviser  la commune  avant  de  décider on  s’en  excuse  près  delle  et  près  de  la  population, à 30000 on  préfère se  reposer jusqu’à  un  éventuel  changement »

En  réponse la  délégation  a  tenu  son  discours  de  fermeté  et  exigé  que  le  kilo  soit  écoulé  à 30000 Aliou  Sampiring  Diallo  délégué a  signifié  les  conclusions  de  la  rencontre :

« à  compter  de  ce  23  mai le  kilo de  viande coute 30000 dans  toute  la  commune  urbaine  c’est  à  dire  les  28 quartiers, nous  avons  demandé  aux  bouchers s’ils  ne  peuvent  pas  vendre à  30000 de  suspendre  la  vente, la  boucherie  sera  ouverte à   ceux  qui  vendront  le  kilo  à  30000…. »

Comme  cerise  sur  le gâteau la  délégation  spéciale  estime avoir pris  toutes  les  dispositions  pour  faire  respecter  la  décision  avec  la  menace  que  quiconque  est  pris entrain  d’abattre  et  vendre  de  la  viande  dans  les  quartiers sera  poursuivi  par  son  autorité et  la  garde  communale est  chargée  de veiller  au  grain.

Ousmane K. Tounkara, correspondant d’Aminata.com

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »