A LA UNENouvelles des Regions

Labé: deuxième jour de manifestation contre la hausse du prix du carburant

Après une journée du mercredi marquée par la paralysie des activités notamment dans le secteur informel, la ville de Labé s’est réveillée dans le même état d’esprit que la veille. Sauf que pour ce matin, les barricades ont commencé par des quartiers habituellement calmes comme Pounthioun sur la nationale Labé_Conakry, où la veille l’atmosphère était particulièrement très calme.

Déterminés à faire de cette journée une autre journée morte les jeunes ont rapidement barricadé le carrefour radar à l’aide de pierres,vieux pneus et tables d’achalandage sans oublier de vieilles planches.

Pour un début, il n’y avait qu’un seul barrage,puis on est venu à deux rapidement, au début il n’ y avait pas de passage du tout puis certains ont commencé à glisser des sous pour l’obtenir.

Parfois les esprits se sont échauffés sans conséquence majeure,puis la CMIS 11 s’est invitée dispersant la foule des manifestants constituée en majorité de garçons pré-pubères.

Après ce premier passage des forces de l’ordre et le dégagement de la route, les enfants reviendront pour reconstituer leurs barricades trois autres fois et seront dispersés autant de fois.

Au dernier passage,les manifestants ont tenté de résister à la pierre mais pas pour longtemps car une grenade lacrymogène s’est chargée d’étouffer cette résistance libérant la circulation pour des usagers de la route qui n’en demandaient  pas tant.

A LIRE =>  La Fondation Tony Elumelu finance 5000 PME africaines de 54 pays africains pour son programme d'entrepreneuriat 2021

Depuis 9h 30, il n’y a plus de barricades et les lieux ont été désertés des manifestants.

Ousmane K. Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »