Rate this post

Le  département de  l’enseignement  pré universitaire  a opéré  des  changements  en  son  sein et  plusieurs  cadres  postés  à  la  tête  des  IRE  et  des  Dpe sont  concernés  par  la  mesure.

A  Labé ,l’IRE  Mory  Sangaré  et le  DPE  Mamady  Magassouba   en  poste  depuis  ont  été  déplacés  pour Mamou  la ville  carrefour.

En  leurs  lieux  et  places arrivent  deux  dames Madame  Pierrette Toupou  tout  droit  venue  de  la  DPE  de  Macenta où  elle  était  la  numéro  1 et  dame  Aissatou  Diouldé Diallo en  service  à  la  DPE de  Labé  et  très  connu  dans  le  système .

Pour  ses  premiers mots  à  la  tête  de  la direction  préfectorale  Mme Diallo a  remercié  Dieu  et  toutes  les  personnes  qui  de  près  ou  de  loin  ont  concouru  à sa  promotion  et  a  tendu  la  main  à  toutes  les  entités  possibles  pour  l’aider  à  mériter  la  confiance  du  département.

Joint  au  téléphone , le  DPE sortant  Mamady  Magassouba  a  aussi  remercié  Dieu de  l’avoir  permis  de  poursuivre  l’aventure  ne  serait  ce  sous  d’autres  cieux, il  s’est  estimé  chanceux  de  se  voir  reconduire  alors  que  plusieurs  de  ses pairs  ont  été  débarqués et  met  cette  fortune   à l’actif  de  Labé et  ses  collaborateurs  qui  ont facilité  la  tâche.

Nous  avons  aussi  tenté  de  joindre  l’IRE  sortant M .Mory  Sangaré vainement, puisque  son  téléphone  sonnait  sans  réponse .

En terme  de  souvenir, la  postérité  retient  que  des 16 IRE qui  se  sont  succédé   à  Labé  depuis  1965, M. Sangaré  est  celui  dont  le  passage  a  été  marqué  par  le  plus  de  remous avec  des  mutations  arbitraires  à  la  baguette  qui  avaient  soulevé de  violentes  manifestations  découlant  sur  une  mort  d’homme en  2014 et  une  quasi  longue  paralysie  du  système  éducatif.

Ousmane  Koumanthio  Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here