Labé : arrestation d’une femme en lien avec l’assassinat d’un conducteur de taxi

Une station de service à Labé
Une station de service à Labé

72 heures après l’assassinat d’un conducteur de taxi moto à Labé jeudi dernier, les lignes ont un peu bougé en ce début de semaine. Les autorités ont d’abord signifié leur affliction sur les dérapages qui ont suivi dont les taxis motos se sont rendus maître avant d’annoncer l’interpellation de la femme que transportait le jeune homme quant il a été mortellement agressé.

Le préfet Safioulahi Bah s’est fait l’écho des autorités :

<<Il y a eu un comportement de leur part [ndlr: taxis motos], aller saccager des étalages au marché, aller saccager des concessions, cela n’est pas le comportement d’un taxi maître…

Nous avons appris que la victime était avec une femme mais elle était allée à Conakry, quelqu’un qui se sent non coupable ne devrait pas se comporter comme ça, elle a été arrêtée, elle va répondre et la justice suivra son cours…>>

Le préfet Safioulahi Bah a aussi rappeler que communiquer entre conducteurs de taxis et leurs responsables de gare permettrait d’avoir vite des indices en cas d’impairs avant de réitérer son éternel  message à la collaboration citoyenne pour annihiler l’insécurité et ses acteurs.

Ousmane T. Tounkara