Rate this post

Des chenilles légionnaires particulièrement voraces sévissent dans la préfecture de Mali depuis les derniers jours du mois de mai et auraient touché 21 villages de la commune rurale de Yembering où elles s’en sont prises à la flore sauvage.

Bilan à mi parcours 250 hectares de verdure grignotés par les indésirables visiteuses. Dans la fulgurance de cette catastrophique invasion les services en charge de la protection des végétaux pensent que l’ arrêt des pluies en est pour quelque chose.

La riposte n’est pas en cours car aucun moyen d’y faire face n’est à portée de main,d’où la mise de l’accent sur la sensibilisation.

Abdoulaye Kaloga Diallo l’agent de protection assigné à Yembering avec couverture des zones de Sooto,Djomboya et Djigande a précisé qu’en 4 ans c’est le 4 ème cas qui survient et c’est toujours l’intervalle mai_juin qui est mis en cause.

Pour rappel ,ces dernières années beaucoup de zones du Fouta ont vécu la visite des chenilles légionnaires parfois avec d’énormes dégâts sur les cultures,c’est notamment Dalaba ou encore Timbi Madina.

Ousmane Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here