orangeguinee guicopresse UBA
Une station de service à Labé
Une station de service à Labé

La suspension des championnats impactent négativement sur les paris sportifs et les vidéos clubs

Une semaine après la suspension des championnats sportifs au quatre cois du monde, les kiosques de pari et les vidéos clubs prennent un sérieux coup lié à la ferveur de la rapide propagation du COVID-19.

Sur la question un parieur sous le sceau de l’anonymat a confié à notre rédaction ce qu’il suit :

« C’était une activité qu’on aimait vraiment, un vice parfois on perd, parfois on gagne, aujourd’hui le fait que ça ne joue pas nous dérange beaucoup… »

Ousmane Pilimini Sow tient un kiosque, lui ses paris sont axés sur les boules numérotés mais il a tout de même constaté la désertion des parieurs :

« nous personnellement ne vivons pas les effets pervers de la suspension parce que nos parieurs bénéficient d’un bonus sur les boules, une façon de les encourager … »

Avec la suspension des différents évènements sportifs et championnats , la souscription au bouquet et moins plaisante, mais ce n’est que force majeure car la perte de quelques francs au plan général n’est en rien comparable à être sauf du mortel virus corona analyse  Diao Diallo promoteur de vidéo club.

Ousmane K. Tkillah

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »