La répression des opposants au tripatouillage de la constitution de transporté à Teliré

Top de nos lecteurs

Covid-19 et communication de crise : Que retenir de la stratégie du gouvernement face à cet épisode pandémique sans précédent ?

Par Laurence LE PODER, Professeure Associée en Economie et Gestion de Crise, KEDGE Beaucoup de choses ont été dites sur la crise sanitaire actuelle. Les...

Mort de Pape Diouf : un témoignage émouvant de Titi Camara

La mort du premier africain ayant dirigé un grand club européen qui est l’Olympique de Marseille suscite des réactions des acteurs sportifs à travers...

Boffa: découverte du corps sans vie d’un élève en classe de terminale 

Une source locale nous informe que le corps sans vie d'un jeune élève en classe de terminale au lycée Koumandian de Wanidara a été...

“22 contacts de l’ homme infecté  au coronavirus identifiés et prêts à être  sous observation si…”

Labé  a connu son premier  cas de contamination  au coronavirus.Un concitoyen  venu de la peninsule ibérique  et qui a échappé  au service de contrôle ...
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La violente répression des opposants au tripatouillage constitutionnel se poursuit et s’est transporté même dans les zones rurales notamment à Teliré sous préfecture du ressort de Mali, où depuis le 19 février dernier de nuit comme de jour là zone est désormais sous les bruits de bottes.

A LIRE =>  Compte rendu de la rencontre de l’opposition plurielle avec Ibn Chambas.

La marche des citoyens était liée à trois réclamations :

Empêcher le tripatouillage ainsi que les élections et le départ du sous-préfet.

Pour l’occasion, un mouvement s’est formé du grand carrefour Teliré jusqu’au centre rural où il a buté contre un dispositif sécuritaire sollicité par le sous préfet des lieux, Abdoulaye Dadhi Diallo qui a d’abord tenté de retourner les marcheurs, les uns contre les autres avant de solliciter une intervention militaire.

<<Ils étaient armés et nous nous étions mains nues…>> a témoigné un citoyen.

Joint au téléphone, le préfet Harouna Souare et le sous préfet de Teliré ont donné leurs langues au chat.

Ousmane K.Tounkara

A LIRE =>  Coronavirus en Guinée : les championnats de football ligue 1 et 2 suspendus
- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Covid-19 et communication de crise : Que retenir de la stratégie du gouvernement face à cet épisode pandémique sans précédent ?

Par Laurence LE PODER, Professeure Associée en Economie et Gestion de Crise, KEDGE Beaucoup de choses ont été dites sur la crise sanitaire actuelle. Les...

Mort de Pape Diouf : un témoignage émouvant de Titi Camara

La mort du premier africain ayant dirigé un grand club européen qui est l’Olympique de Marseille suscite des réactions des acteurs sportifs à travers...

Boffa: découverte du corps sans vie d’un élève en classe de terminale 

Une source locale nous informe que le corps sans vie d'un jeune élève en classe de terminale au lycée Koumandian de Wanidara a été...

“22 contacts de l’ homme infecté  au coronavirus identifiés et prêts à être  sous observation si…”

Labé  a connu son premier  cas de contamination  au coronavirus.Un concitoyen  venu de la peninsule ibérique  et qui a échappé  au service de contrôle ...

Opinion : Donzo Elhadj Aboubacar interpelle Sidya Touré

Cher Sidya Touré ;LE TWEET DE LA HONTEEn lisant votre tweet sur la réduction du prix du carburant a la pompe, je ne reconnais...
0 Shares
x