A LA UNE

La Représentante spéciale des Nations Unies, Pramila Patten, renouvelle son soutien lors de l’ouverture du procès pour les crimes du 28 septembre 2009 en Guinée

Conakry, 28 septembre 2022: La Représentante spéciale du Secrétaire général chargée de la question des violences sexuelles commises en période de conflit, Pramila Patten, salue l’ouverture du procès pour les crimes survenus le 28 septembre 2009 lors d’un rassemblement de l’opposition au stade de Conakry.

« L’ouverture de ce procès constitue une avancée sans précédent pour la Guinée. Sa réussite sera un gage de l’engagement du gouvernement pour la lutte contre l’impunité, ainsi que de sa volonté de renforcer l’état de droit à travers un procès qui se doit d’être équitable et transparent, mené par une justice indépendante et impartiale, respectueuse des droits de toutes les parties » a déclaré la Représentante spéciale.

La Représentante spéciale a rappelé l’importance pour la crédibilité du procès qu’il se tienne dans le strict respect des normes internationales, y compris le suivi des règles de procédure, la pleine participation des victimes, la sécurité et la protection de tous les acteurs du procès. Le Bureau de la Représentante spéciale a accompagné ce processus depuis la signature, en 2011, d’un communiqué conjoint entre le gouvernement guinéen et les Nations Unies portant sur la lutte contre l’impunité contre les violences sexuelles. Par le biais de l’Equipe d’experts sur l’état de droit et les violences sexuelles dans les conflits, le Bureau de la Représentante spéciale a accompagné les juges d’instruction jusqu’à la clôture de l’information par l’ordonnance de renvoi, et la mise en place d’un Comité de Pilotage pour l’organisation des audiences.

A LIRE =>  Kérouané: "je n'ai trouvé aucune parcelle appartenant à l'État", dixit le nouveau directeur préfectoral de l'habitat 

« Je rends hommage aux centaines de victimes de ces événements, y compris celles des violences sexuelles, leurs proches, et les organisations qui les ont accompagnées pendant treize ans en espérant obtenir justice, vérité, reconnaissance et réparations » a ajouté la Représentante Spéciale. Le Bureau de la Représentante spéciale et les Nations Unies réitèrent leur engagement à poursuivre leur soutien pour accompagner ce processus jusqu’à son aboutissement, afin de renforcer la cohésion sociale et favoriser une véritable réconciliation nationale.

Notes aux rédacteurs:

Allocution de la RSSG Pramila Patten a l’occasion de l’ouverture du procès pour les évènements du 28 septembre 2009, Guinée Conakry, 28 septembre 2022: https://bit.ly/3BPJP05

 

Pour les requêtes médiatiques, merci de contacter : Ms. Géraldine Boezio

Bureau de la Représentante Spéciale sur la Violence Sexuelle dans les Conflits, New York

Tel: + 1 917 367-3306 Email: geraldine.boezio@un.org

Suivez-nous sur les réseaux-sociaux : @endrapeinwar

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »