Si nos oreilles ont bien entendu le message, notez que les gros bonnets du régime sont décidés de faire présenter par le chef de l’Etat le projet de nouvelle constitution limitant l’âge de requête de toute candidature à la présidence de la République à 50-60 ans (pas si sûr, mais c’est cela l’info du moment) avec un poste de Vice-président (comme l’a réussi Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire) et d’un Premier ministre fort nommant aux postes civiles par arrêté.

Par Le Populaire