A LA UNENouvelles des Regions

La FEM et le PNUD appuient la Guinée en équipements hydrometeorologiques et  infrastructures réalisées par le projet Système d’Alerte Précoce(SAP-Guinée) 

Mercredi, 08 juin 2022, Labé – Le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) et le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont procédé à la remise officielle au Gouvernement Guinéen, des équipements hydrométéorologiques et des infrastructures réalisées par le Projet « Renforcement des Systèmes d’Informations climatiques et des systèmes d’alertes précoces pour un développement résilient en Guinée (SAP-Guinée) ».

La cérémonie de remise officielle de ces équipements et infrastructures s’est déroulée à la station synoptique de Labé en présence de plusieurs membres du Gouvernement, des hauts cadres de l’administration publique, des autorités civiles et militaires de la région, des représentants d’organismes internationaux et de la société civile. 

Les équipements dont il s’agit, sont composés de stations météorologiques, hydrologiques automatiques, d’une station aérologique, d’une station maritime, de détecteurs de foudres, de Célomètres, de Visibilimètres, etc. Ces équipements opérationnels ou en cours d’installation permettent d’améliorer la fourniture d’informations et de produits climatiques d’alertes précoces dans le pays. Les informations (bulletins) diffusées par les radios rurales permettent aux paysans de mieux maitriser le calendrier agricole et de recevoir des conseils sur les itinéraires techniques des principales spéculations. 

À ces équipements s’ajoute la réhabilitation d’infrastructures de grand intérêt pour le développement des services climatiques, notamment plusieurs bureaux de la météo équipés en mobilier et énergie solaire et parcs à instrument à Conakry et à l’intérieur du pays. Ces réalisations renforcent les capacités opérationnelles des services météorologiques dans la production de l’information et de données climatiques.

A LIRE =>  Guinée: tenue à Conakry de l'atelier national de restitution et de validation du programme-cadre de la culture

Le coût global de ces équipements et infrastructures est estimé à deux millions cent trente mille dollars américains (2.130.000 USD soit 1.380.000 USD pour les équipements et 750.000 USD pour les infrastructures).

Pour le Représentant Résident du PNUD, Luc Joel GREGOIRE, « ce projet permet de combler le déficit en capacités matérielles, financières et techniques dont souffrent les directions et services nationaux pour la surveillance du climat. Il fournit des informations et des produits climatiques fiables sous forme de prévisions, d’alertes précoces et d’options d’adaptation ciblées. Ces actions d’adaptation sont intégrées à la planification et à la budgétisation sectorielle et locale »

Prenant la parole à l’occasion de la cérémonie de remise officielle, le Ministre des Infrastructures et des Transports, Yaya SOW a « engagé la responsabilité de ses services compétents, notamment ceux de la Météorologie, à ne ménager aucun effort pour jouer pleinement leurs rôles de pourvoyeurs de données fiables »

Financé par le FEM et le PNUD à hauteur de cinq millions trois cent cinquante mille dollars américains (5 350 000 USD), pour une durée de quatre (4) ans (2019-2022), le Projet SAP-Guinée vise à renforcer les capacités de surveillance du climat, les systèmes d’alerte précoce et d’information pour répondre aux chocs climatiques et planifier l’adaptation au changement climatique en Guinée.

A LIRE =>  Guinée: Dr Dansa Kourouma justifie le choix des Universités pour les conférences débats du CNT

Contacts

René Koundou Ifono, Expert en communication au Programme Environnement

Tél : 622 96 25 60

Email : rene.ifono@undp.org 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »