Dr. Houdy Bah, directeur régional de la santé de Labé
Dr. Houdy Bah, directeur régional de la santé de Labé

Invité de l’émission Hallein Fop jeudi dernier, le directeur régional de la santé a été emmené à réagir à la mort de l’ambulancier et pour l’exercice, les propos de Dr Houdy Bah étaient vernis d’une sorte de fuite de responsabilité voire même de manque de compassion, même si l’homme a tenté de convaincre sans trop de succès.

« Nous médecin, ne pouvons parler d’u être que jusqu’à ce qu’il décède, dans le cas de l’ambulancier quand il été examiné et la mort constatée, nous avons restitué le corps à la famille, car c’est ainsi qu’en a décidé le destin, c’est ce que nous pouvons dire nous croyants… »

A la question de savoir qu’est qu’il a fait en tant que première responsabilité régionale de la santé, après la mort de quelqu’un qui est placé sous sa responsabilité Dr Houdy s’est énervé et a bredouillé :

« Je ne réponds pas à cette question, si c’est ça, j’arrête l’émission et je m’en vais… »

Devant l’insistance de la question et ses implications, le DRS a fait savoir qu’il ne compte porter ni plainte, ni aire une quelconque déclaration condamnant l’exécution de l’ambulancier, estimant que ce n’était pas là son rôle. Avant de dire :

« Si dans le champ de bataille, moi-même je meurs, ce n’est pas grave, c’est le destin… »

Cette position du DRS a déclenché une vague de critiques sur sa façon de gérer les hommes sous sa responsabilité et l’ordre des médecins s’est fendu d’une déclaration dans laquelle, l’idée de fatalisme qui semble nourrir l’esprit du DRS ne semble pas partagé parce que l’ordre, lui n’exclut pas de poursuivre l’affaire.

Ousmane K. Tounkara