A LA UNELibre Opinion

La communication publique, vecteur d’une démocratie  participative (Par Mamadou Adama BARRY)

La communication publique est avant tout un service public. Donc, cette communication est une nécessité pour tous. En effet, pour gérer cette communication dans les différentes entités, il est nécessaire d’avoir un responsable de la communication pour piloter ce travail à la fois technique et stratégique.

La communication publique, c’est quand la politique gouvernementale est mise en action au service de la communauté. Cette mise en action donne opportunité aux citoyens de participer aux actions du développement de leur circonscription donnée. Une participation qui pourrait les mettre dans un état de considération et prise en compte dans les instances de prise de décisions, allant dans le sens de favoriser leur épanouissement et leur environnement.

Mission d’un communicant public

Un responsable de la communication est une personne avertie, dynamique, créative et attentive ayant une force de proposition et une culture sociologique qui définit et met en œuvre une stratégie de communication d’une institution publique, d’un ministère, d’une collectivité territoriale et locale, en commun accord avec ses responsables hiérarchiques.

Il a pour mission de traduire l’action publique ou d’une entité donnée dans un plan de communication, il coordonne les actions de communication projet par projet, met en œuvre les outils de communication et assure la cohérence des messages véhiculés. 

Le communicant public trouve sa légitimité dans la mise à disposition de l’information de service public qu’il doit aux usagers. Il exerce une fonction de sensibilisation du citoyen à certaines causes d’intérêt public. Ses champs englobent les publications, les relations presse, l’événementiel, l’identité visuelle, la communication via le web et les réseaux sociaux.

Dans un document intitulé Muni guide de la communication publique, produit par le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration du Royaume Chérifien, le communicant public a pour mission de rendre compte de l’action et des priorités gouvernementales, notamment celles de son département ministériel. Il a la responsabilité de respecter les orientations stratégiques du ministère dont il dépend et d’orienter la communication dans ce sens. 

A LIRE =>  Actualité guinéenne, résumé de la journée du vendredi, 19 mai 2022 :

Selon l’association internationale des professionnels de la communication (Cap’Com), le responsable de la communication exerce une fonction transversale, à la fois technique et stratégique. Le périmètre de ses attributions peut varier selon l’organisation de la collectivité locale notamment le protocole, le tourisme, la culture, le marketing territorial, la communication interne etc. C’est pourquoi, les gouvernants ont l’obligation de mettre à la disposition des citoyens toutes les informations les concernant en matière sociale,  économique, culturelle, politique, environnementale,…

La communication publique est aujourd’hui un vecteur d’une démocratie participative. A ce niveau, les enjeux de la communication publique sont multiples.  

En effet, ce partage d’information rassure les citoyens où qu’ils soient d’être pris en compte. Une manière sympathique devant créer une parfaite collaboration entre les gouvernants et les gouvernés.

En communication publique, il faut scrupuleusement respecter le principe d’irréversibilité.

  • Communication publique : service public, citoyenneté
  • Appui, valorisation et transparence des politiques publiques (communication institutionnelle)
  • Implication et mobilisation des individus et acteurs sociaux
  • Développement social et territorial (communication de proximité)
  • Promotion sectorielle (département, service, activité, ressources)
  • Anticipation de crise

Si ces enjeux de la communication sont compris et transmis à qui de droit, elle aura un  impact reluisant. Et cette force de la communication publique, c’est l’action commune et qui peut porter sur le développement en général.

La communication publique est un champ vaste. Un champ dans lequel, il est judicieux de pouvoir s’imprégner des réalités, des valeurs et principes de chaque type de communication utilisé. Dans cette vaste étendue, figure la communication publique territoriale.

La communication publique territoriale est une communication conduite par les collectivités territoriales. Elle cible l’ensemble des individus et acteurs concernés par l’action des collectivités territoriales sur leur territoire, elle promeut par divers moyens et initiatives de communication, les projets de développement et les potentialités des territoires, elle renforce la démocratie locale participative et valorise les spécificités territoriales, elle contribue au développement territorial. Cette communication qui intervient dans les différentes collectivités est une communication de proximité.

A LIRE =>  Labé_ La presse locale au crible des citoyens à l’occasion de la journée internationale de la liberté de la presse

Par ailleurs, après avoir défini toutes les stratégies de communication adéquates, la suite serait d’établir un plan de communication qui mettra l’accent sur le déroulement des activités à réaliser.

Selon Cap’Com, le plan de communication est un document, souvent annuel, véritable feuille de route de la communication de la collectivité. Il comprend un diagnostic de l’existant et une évaluation des actions menées. Il s’appuie sur le recueil et l’analyse des besoins internes de chaque service et identifie les opportunités de communication qui s’offrent sur le territoire. Il définit les objectifs donnés à la communication en établissant les priorités et le calendrier. Il liste les actions et les outils de communication en définissant les cibles, les messages et en fixant les budgets. L’élaboration du plan de communication est un important moment de dialogue entre le responsable de la communication, les services et les élus. Au-delà de la communication, c’est un processus de planification stratégique qui aide la collectivité à définir et atteindre ses objectifs.

Avec toute cette panoplie de mise en scène communicationnelle, il est sans doute préférable d’avoir un responsable de la communication de qualité. C’est dans cette optique comme tout Directeur, il construit et gère son budget, manage une équipe et rend compte de son action. Mais plus il est associé en amont des projets, plus il peut mettre en œuvre une stratégie de communication efficace.

Porter une communication publique est différent de faire la publicité d’une personnalité publique. Mais est-ce certains de nos communicants font-ils bien leur boulot comme prévu ? A vous de répondre.

La communication obéit fondamentalement à la maîtrise du sujet, la connaissance de la cible, la définition claire des objectifs visés, la construction des messages réalistes, la maîtrise du temps et à l’interaction.

Mamadou Adama BARRY

Journaliste, Communicant

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »