A LA UNESocieties & Divers

La COLA: au-delà du commerce, la cola est un symbole de bienveillance et d’union dans la société traditionnelle africaine

La cola originaire de la forêt tropicale est ce fruit du colatier qui a longtemps suivi pendant des siècles. Elle est riche en caféine et fait partie vitale de la vie quotidienne en étant utilisée comme un stimulant surtout pour les personnes âgées.

La cola sert aussi d’une base commerciale pour ceux qui trouvent y leur pain dans sa commercialisation. Car à travers le commerce inter-localités de la cola fait multiplier des chiffres d’affaires à beaucoup, c’est le cas Moussa Keita dit Gbè-gbè, commerçant de cola,

« Depuis que je me suis lancé dans l’affaire de cola, je m’en sors pas mal. Grâce à la cola j’ai pu construire et j’ai d’autres entreprises me mettant subvenir aux besoins familiaux »

Il est aussi important de signaler que la cola est un facteur d’union et de rassemblement.

« La cola est un fruit pas comme les autres. Cela dû à son rôle crucial qu’elle joue dans l’union des personnes dans la société traditionnelle. Par la cola, on parvient à faire la dot d’une femme chez nous, elle nous permet aussi de finir nos différents problèmes qui peuvent nous opposer autres. En un mot la cola est vraiment incontournable dans nos affaires, qu’elles soient joyeuses où pathétiques. Même dans nos différents rites traditionnels, sans la cola, on ne peut jamais les exécuter » Monsieur Charles Louty kpogomou, administrateur civil.

A LIRE =>  N'zérékoré : le lancement des assises nationales n'a pas connu d'engouement

La cola est à la base de la fabrication de beaucoup d’autres produits industriels comme quelques boissons alcooliques (ainsi que de jus comme du Coca-Cola, Wisky-cola, la Guinness), des chocolats. Aussi la cola est incontournable dans la fabrication des tissus traditionnels comme « la forêt sacrée », qui sa valeur dépasse largement nos frontières.

Si la cola est un fruit qu’on ne peut s’en passer dans la société traditionnelle, sa conservation pour ses multiples services doit être une priorité dans une Guinée à vocation pastorale.

Stéphane François TATO depuis N’zérékoré pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »