La CNTG quitte le CNOSG pour la PCUD

La confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) s’est officiellement désaffiliée du Conseil national des organisations de la société civile guinéenne, CNOSG. L’annonce a été faite par la plate forme citoyenne pour l’unité et le développement (PCUD) au cours d’une de ses réunions tenues le samedi dernier.

Après son départ du CNOSCG, la CNTG, principale centrale syndicale et la plus vieille du pays est sur le point de rejoindre la PCUD, jugée aux yeux de l’opinion « d’être plus crédible et plus représentative » des organisations de la société civile guinéenne, notamment le CNOSCG.

Cette structure de la société civile qui a participé dans le changement intervenu en 2007 consécutif au soulèvement des Guinéens contre le régime dictatorial du Général Lansana Conté, a très vite basculé dans l’arbitraire et l’exclusion. Les détournements des fonds et les querelles de positionnement ont ravi la place à la bonne gouvernance et à l’action citoyenne.

Le dernier scandale en date est Online Pokies relatif aux 200 mille Euros donnés par l’Union Européenne à cette structure pour la préparation des élections législatives.

Jusqu’ici, rien n’a filtré des audits internes que les uns et les autres avaient annoncés en fanfare dans les médias. Par contre, que ce soit dans le gouvernement de transition, au Conseil national de transition à la CENI ou ailleurs, partout, les représentants de cette structure brillent par leur mutisme. Cela, comme si ceux sont morts en répondant à leur appel pour le changement, s’étaient naïvement trompés.

Comme si les maux dénoncés hier étaient légitimés aujourd’hui, tous et à divers degrés de la gestion des deniers publics se montrent plus intéressés à l’enrichissement illicite, à l’appât facile et au gain personnel, relève t-on dans la cité. Les mesures d’accompagnement attribuées sans fondement aux membres du gouvernement de transition et à ceux du CNT pendant que la majorité des Guinéens tirent le diable par la queue, en sont une des illustrations.

B.Abdallah/Aminata.com

Kindy Dramé

Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL http://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

View Comments

  • Vous ne dites pas les motifs valables évoqués par la structure elle même. En fin, informez nous en toute impartialité. Vous avez toujours ces commentaires à partie prise comme des propagandistes...

Share
Published by
Kindy Dramé

Recent Posts

URGENT : violemment molesté, la vie du béret rouge « n’est pas en danger »

En marge de l’inhumation de l’un des deux jeunes tués la semaine dernière à Wanindara dans la banlieue de Conakry…

6 heures ago

Seydouba Sacko de l’UFR nouveau maire de Matam tend la main à ses adversaires politiques

Le candidat présenté par le parti de Sidya Touré a remporté l’élection de poste de Maire à la commune de…

6 heures ago

Medias : des journalistes de la presse en ligne outillés sur la notion de gouvernance de la santé

L’institution Search for Common Ground avec l’appui financier de l’USAID a organisé une formation de trois jours du 13 au…

8 heures ago

Labé: le conseil communal officiellement installé

Le jeudi 15 novembre 2018 est entré dans l’histoire comme le jour où le nouveau conseil communal de Labé a…

9 heures ago

Mairie de Dixinn: Samba Diallo de l’UFDG élu , Aboubacar Soumah humilié dans sa commune

L'installation des exécutifs communaux se poursuit à Conakry. Le vote pour le maire de la commune de Dixinn est terminé.…

10 heures ago

Kaloum: la fille de Sékou Touré prend les rênes de la Mairie

A l'occasion de l'installation de la mairie de Kaloum ce vendredi 16 novembre 2018, Aminata Touré, fille du premier président…

10 heures ago