Après Conakry, dans la mise en œuvre du projet INTEGRA, le programme des nations unies pour le développement (PNUD) et le Ministère de la Jeunesse et de l’emploi à travers sa Direction de l’Emploi des Jeunes ont procédé au lancement de 2 nouvelles cohortes de jeunes entrepreneurs et indépendants les 18 et 20 janvier 2020 à Kindia et Mamou.

Selon les organisateurs, ces cohortes se répartissent ainsi, Conakry: 16 projets, Kindia: 24 projets et Mamou 20 projets. Soit un total de 60 projets qui seront accompagnés par les incubateurs partenaires de INTEGRA.

“Ces projets recevront l’accompagnement technique et entrepreneurial des incubateurs Toogueda et Ose Ton Emploi.

C’est toujours dans sa mission d’appuyer l’intégration socioéconomique des jeunes, que le programme INTEGRA va renforcer les capacités techniques des incubateurs en charges de l’accompagnement des jeunes entrepreneurs. Ainsi les incubateurs Toogueda et Ose Ton Emploi ont bénéficié de INTEGRA d’un accompagnement en matériels et équipements pour améliorer et renforcer l’offre d’encadrement des jeunes entrepreneurs. Cet appui de INTEGRA, a permis à ces incubateurs d’assurer leur autonome en énergie électrique grâce à l’énergie solaire et en internet et couvrir considérablement leur besoin en matériel informatique”, ont-ils fait savoir.

Durant ce premier trimestre 2020, le programme INTEGRA mis en œuvre par le PNUD sur financement de l’Union européenne, va accompagnement à travers les incubateurs partenaires 120 projets entrepreneuriaux de jeunes entre 18 – 35 ans le long de l’axe Conakry – Labé.

Le programme INTEGRA est une initiative développée par l’Union européenne et le Gouvernement Guinéen. “INTEGRA est financé par l’Union européenne dans le cadre du Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique et a pour objectif principal de contribuer à la prévention et la limitation de la migration irrégulière, ainsi que de permettre la réintégration des migrants de retour et l’insertion socio professionnelle durable des jeunes guinéens, afin de promouvoir le développement économique inclusif de la Guinée”, précisent-ils.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com