orange guinee guicopres uba guinee votre

Installation de Mohamed Lamine Bangoura : « je n’ai pas cherché à être président de la cour constitutionnelle »

Le nouveau président de la cour constitutionnelle, Mohamed Lamine Bangoura a pris fonction lundi 08 octobre 2018 en absence de son prédécesseur Kelefa Sall.

Son installation a été validée par le conseiller du chef de l’Etat, chargé des relations avec les institutions, Mohamed Lamine Fofana en présence du président de l’INIDH, Alya Diaby et le médiateur de la République Mohamed Said Fofana.

Dans le discours lu par le président entrant, il a souligné qu’il n’a pas cherché à être président de la cour constitutionnelle. S’il a accepté, c’est pour une cause bien déterminée.

« Depuis que cette lute a commencé, je n’ai jamais cherché à être le patron de cette institution. S’ils m’ont choisi, c’est certainement parce que mes collègues ont confiance en moi. Si je l’ai accepté, c’est parce que je suis convaincu qu’il ne reposera pas exclusivement sur mes épaules. Surtout, connaissant le poids de la charge  qu’on m’a confiée, je n’ai aucunement  la prétention de l’assumer tout seul », a indiqué Mohamed Lamine Bangoura.

Il a poursuivi son intervention an rassurant que la cour constitutionnelle, institution gardienne de la constitution qu’il a  le privilège de diriger, entend assurer avec dignité et responsabilité, la compétence et l’attribution que lui confère la constitution.

Quant au conseiller du Chef de l’Etat a déclaré que bon nombre de citoyens pensent que cette passation de service est la conséquence du décret de confirmation de M. le Président de la république.

« Non, cet acte réglementaire du chef de l’exécutif n’a en réalité en objet que de rendre possible pour le nouveau président de la Cour constitutionnelle, l’exercice de sa fonction de gestionnaire administrative et financière de l’institution tel que prévu par l’article 89 de la loi organique portant organisation et fonctionnement de la Cour constitutionnelle », a affirmé le conseiller, Mohamed Lamine Fofana.

La vice-présidence de cette institution est assurée par Amadou Diallo. A rappeler que ce remplacement au sein de cette cour constitutionnelle est contesté par des opposants politiques et certains acteurs de la société civile guinéenne.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »