A LA UNE

Insécurité : Un conducteur de taxi moto tué à Kankan

Dans la matinée de ce lundi, 14 février, le corps sans vie d’un jeune conducteur de taxi moto du nom de Lamine Daman, âgé de 17 ans, élève en classe de 10 année au lycée 3 avril de Kankan a été découvert dans le district de Kabada Fadou relevant de la sous-préfecture de Gbérédou Baranama non loin du centre-ville de Kankan.

Selon les informations recueillies sur place, il aurait été tué par des malfrats qui ont emporté sa moto de marque TVS.

Selon son tuteur Mamady CAmara, Lamine a été appelé dans la matinée d’hier dimanche par un de ses fidèles clients pour le conduire quelque part. Depuis son départ de la maison aux environs de 10 heures, c’est ce lundi matin qu’il a été retrouvé mort et baignant dans son sang en brousse dans le district de Kabada Fadou. « C’est un élève du lycée 3 avril, il fait la dixième année, dans les jours où il ne part pas à l’école il fait le taxi-moto pour avoir de quoi satisfaire ses besoins. Hier matin on s’est séparé dans les bandes de 9h-10h, il est sorti pour aller faire le taxi. La nuit est tombée on ne l’a pas vu donc nous sommes mis à sa recherche mais on ne l’a pas retrouvé, donc le matin bonheur moi je suis allé dans une radio de la place et à la police pour faire une déclaration de disparition, c’est de là-bas qu’on m’a appelé pour me dire qu’il a été retrouvé mais qu’il n’est pas en vie, sa moto TVS a été emportée par ceux qui l’ont tué. >>

A LIRE =>  Guinée: vers la construction de 4 hôpitaux régionaux à l'image de Donka et Ignace Deen

Selon le médecin légiste qui a procédé à un premier constat, la victime aurait reçu une balle d’un fusil de calibre 12 dans le dos.

Avec le grand banditisme qui gagne du terrain dans la localité, le chef du district de Fadou tire la sonnette d’alarme.
«L’insécurité grandie chaque jour, même avant-hier la moto neuve de quelqu’un lui a été dérobé ici, donc que les autorités nous aident pour pallier à ce banditisme », dit Bakary Diallo.
La dépouille du jeune Lamine Daman a été transportée à l’hôpital régional de Kankan pour des analyses approfondies avant de la rendre à la famille mortuaire.

 

Aissatou

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »