A LA UNE

Insalubrité : Les grandes solutions du ministre Mory Condé. (Par Cheick Alioune )

Mory Condé, Assainissement, MATD, CNRD, ANASP

L’assainissement et la gestion des déchets demeurent des défis universels qui n’épargnent aucun État.

Dans les grandes villes, la problématique est plus complexe au vu de la quantité de déchets produites au quotidien. La ville de Conakry par exemple en produit aux alentours de 1.500 tonnes par jour. Tous les régimes qui se sont succédés ont pris des initiatives visant à garantir un environment sain au habitants de la capitale guinéenne. Malheureusement, Aucune de ces mesures n’a permis de régler définitivement le problème, car les rues de Conakry continuent d’être jonchées de déchets dégageant des odeurs nauséabondes et exposant les populations à toute sorte de maladies.

Le jeudi, 14 juillet dernier, le Président de la Transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a déclaré la guerre aux ordures en déployant tous les membres du gouvernement dans les différentes communes pour une opération de nettoyage systématique qui a pour vocation de débarrasser la ville des points noirs les plus remarquables et de montrer l’exemple afin que les citoyens emboîtent le pas des autorités dans cette lutte acharnée contre l’insalubrité.

Dès après la fin de cette opération de 4 jours, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, Mory Condé a lancé la réflexion pour trouver des solutions pérennes à la problématique. Chose qui a permis de proposer très rapidement un certain nombre de mesures à mettre en œuvre à court, moyen et long terme. Il s’agit notamment :

A LIRE =>  Carburant: «rien ne justifie la crise à Conakry, je peux comprendre pour l'intérieur...»,  précise le DG de la SONAP

– De l’instauration d’une journée civique d’assainissement général pendant la matinée du premier Samedi de chaque mois ;
– De l’aménagement très rapide d’une nouvelle décharge de 100 hectares dans la zone de Kouria ;
– Du renforcement des services de l’entreprise Albayrak pour plus d’efficacité ;
– De la poursuite de la réflexion en collaboration avec les structures spécialisées pour la mise en place d’un mécanisme fiable de traitement et de recyclage de déchets.
– De la responsabilisation effective des collectivités locales conformément à la loi en vigueur.

Cette batterie de solutions envisagées par le ministre Mory Condé devrait permettre la résolution progressive et efficace de la problématique de l’insalubrité dans la capitale guinéenne et dans les villes de l’intérieur du pays.

Cheick Alioune

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »