Idrissa Sampiring Diallo, journaliste/activiste des droits de l’homme : « Pourquoi l’APN et pas le FNDC… »

Idrissa Sampiring Diallo, journaliste
Idrissa Sampiring Diallo, journaliste

A l’heure du combat contre les fossoyeurs de la constitution, il est important de marquer son appartenance pour éviter à long terme la confusion.

Idrissa Sampiring Diallo en est  conscient et à choisi de militer pour une autre plateforme opposée au velléités de tripatouillage, l’Alliance Nationale patriotique.

Si la chose peut être vue autrement par certains membres du FNDC qui n’admettent pas  qu’on soit opposé au troisième mandat et ailleurs, lui il n’en tremble point.

« En tant que représentant de l’OGDH, j’ai eu des contats. L’OGDH est membre fondateur du FNDC, je suis porte parole de l’antenne locale de la PCUD qui est aussi un peu le porte flambeau des revendications du FNDC au plan National, le contact est bon à  ce niveau.

… Il y a l’alliance Nationale Patriotique qui a d’autres préoccupations qui ne soient pas le tripatouillage de  la  constitution : La question des droits humains.

La promotion et la défense des droits de l’homme, c’est ce qui a justifié mon adhésion. Et je considère que ces deux plateformes peuvent se compléter… »

Ousmane K. Tounkara