orangeguinee guicopresse UBA

Human Right Watch : la SMB fait des efforts en faveur des communautés

L’ONG Human Right Watch a présenté son rapport d’enquête sur l’exploitation minière dans la région de Boké, Ce jeudi 4 octobre 2018, à Conakry.

Dans ce rapport de 165 pages de l’ONG américaine, des nombreux habitants ont affirmé que les activités d’exploitation minière ont engendré une baisse du niveau et de la qualité des eaux des rivières, des cours d’eau et des puits de la région, menaçant le droit à l’eau de plusieurs milliers de personnes.

Selon un habitant qui s’est confié dans le rapport, « Nous devons conserver l’eau propre que nous avons et attendre la livraison suivante « .

Des dizaines d’habitants ont également déclaré que leurs vies avaient été durement affectées par la poussière rouge produite par l’extraction et le transport de la bauxite, qui recouvre les villages et les récoltes et pénètre dans les maisons, souligne le rapport.

Plus loin, l’enquête de l’ONG Américaine Human Right Watch précise que : »Les habitants de villages, dont beaucoup se sont dit persuadés que l’exploitation minière contribuait déjà aux maladies respiratoires, s’inquiètent des répercussions à plus long terme sur la santé des habitants de la localité.

En mai 2018, le gouvernement de la Guinée a expliqué Human Right Watch dans un courrier que seuls les projets conformes aux critères environnementaux et sociaux reçoivent son accord.

Le gouvernement a également garanti, assumer pleinement ses fonctions de puissance publique pour faire respecter sa réglementation relative au secteur minier et de contrôler les activités des entreprises ».

Cette enquête a duré huit mois, elle a concerné le consortium SMB société minière de Boké). Devant les journalistes, l’auteur du rapport a indiqué que la SMB a été généreuse par rapport à la CBG dans la compensation financière des communautés impactées par le projet minier. Et d’ajouter que le consortium s’est engagé à revoir ses études environnementales pour accroitre la bonne santé et bonne cohabitation avec les communautés. Dans divers endroits, l’installation de la société a changé positivement le mode de vie des communautés.

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »