Honorable Cellou Baldé : « Ce qu’il faut dire à la délégation gouvernementale… »

Top de nos lecteurs

Opinion : Donzo Elhadj Aboubacar interpelle Sidya Touré

Cher Sidya Touré ;LE TWEET DE LA HONTEEn lisant votre tweet sur la réduction du prix du carburant a la pompe, je ne reconnais...

Labé-Les autorités de la santé déclenchent une guerre contre les cliniques clandestines

Peu avant l’apparition du coronavirus, les autorités de la santé ont déclenché une mission d’identification des cliniques illégales. L’équipe n’a certes pas eu le...

Kindia: un vieil homme d’environ 70 ans viole une mineure de 14 ans

Malgré les multiples dénonciations, le  viol notamment sur les mineures ne faiblit pas en Guinée. Une source locale nous apprend qu'un vieux de 70...

60 ans des indépendances africaines : Entretien avec le responsable scientifique du mouvement des panafricains de l’université de St louis

  Comme à leur habitude, les panafricains prenant pour prétexte la soixantième anniversaire des indépendances de bon nombre de nos pays africains se positionnent....
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Alors que la délégation gouvernementale conduite par le général Bourema Condé est à Labé après quelques heures passées dans la région de Mamou, l’honorable Cellou Baldé s’est illustré par des propos qui dévoilent le sentiment qui anime bien de citoyens de la ville de Labé et de la région.

A LIRE =>  Accompagnement juridique gratuit pour les start-ups et PM

« ceux qui tuent les fils du Fouta ne sont pas les bienvenus au Fouta… » Pour l’élu de Labé, il faut se poser la question sur les causes profondes du passage de cette mission :

« Alors qu’on sait que les autorités sur place notamment l’autorité régionale n’a pas daigné accorder la moindre compassion à tous ces cas d’exactions, d’ailleurs, il s’est tapé la poitrine pour dire qu’il est un super guerrier…

On ne peut pas comprendre un gouverneur qu’on a nommé pour administrer les populations se vante d’être un chef de guerre alors qu’il y a 5 citoyens de sa juridiction qui sont assassinés dont l’ambulancier de l’hôpital régional.

Ce qu’il fut dire à cette délégation, que les tueries contre les fils du Fouta s’arrête. »

Ousmane K. Tounkara

A LIRE =>  Dubreka : un bureau de vote brûlé à Samataran
- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Opinion : Donzo Elhadj Aboubacar interpelle Sidya Touré

Cher Sidya Touré ;LE TWEET DE LA HONTEEn lisant votre tweet sur la réduction du prix du carburant a la pompe, je ne reconnais...

Labé-Les autorités de la santé déclenchent une guerre contre les cliniques clandestines

Peu avant l’apparition du coronavirus, les autorités de la santé ont déclenché une mission d’identification des cliniques illégales. L’équipe n’a certes pas eu le...

Kindia: un vieil homme d’environ 70 ans viole une mineure de 14 ans

Malgré les multiples dénonciations, le  viol notamment sur les mineures ne faiblit pas en Guinée. Une source locale nous apprend qu'un vieux de 70...

60 ans des indépendances africaines : Entretien avec le responsable scientifique du mouvement des panafricains de l’université de St louis

  Comme à leur habitude, les panafricains prenant pour prétexte la soixantième anniversaire des indépendances de bon nombre de nos pays africains se positionnent....

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...
0 Shares
x