Hafia FC : Le président Kerfalla Camara KPC confirme Pascal Baruxakis au poste d’entraîneur principal

Top de nos lecteurs

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Conakry le 16 juin 2019– A l’issue de la 26ème journée du championnat de Ligue Guinéenne de Football professionnel, le Hafia Football club du président Kerfalla Camara KPC a validé son ticket pour la prestigieuse ligue des champions Africaine de la CAF- Confédération Africaine de Football- pour la saison 2019/2020.

Quelques heures après, le président KPC a confirmé Pascal Baruxakis au poste d’entraineur principal du club pour la saison prochaine.

A LIRE =>  Faranah: 138 cases, 18 maisons et une mosquée détruites par une tornade

Pour rappel, Pascal Baruxakis a été nommé entraîneur par intérim au soir de la lourde défaite du Hafia FC 4-0 contre le Horoya AC le 31 mars dernier en lieu et place de l’entraîneur espagnol Xavier Bernal, alors que le Hafia FC occupait la cinquième place avec 22 points après 15 matchs joués pour 6 victoires, 4 nuls et 5 défaites.

Depuis sa nomination au poste d’entraineur par intérim, le Hafia FC a livré onze matchs pour 6 victoires, 4 nuls et 1 défaite, soit 22 points pris, sur 33 possibles alors que son prédécesseur a obtenu 22 points sur 45 possibles.

Ce, après avoir assuré le poste d’entraîneur intérimaire trois fois sous la présidence de Kerfalla Camara KPC ; une fois en ligue 2 en 2014 à la place d’Ousmane Pélé Diop et deux fois en ligue 1 ; en 2015 après la démission du Brésilien Antonio Dumas, l’actuel entraîneur de l’AS Kaloum et quand le Hafia FC et Xavier Bernal se sont séparés à l’amiable en avril 2019.

A LIRE =>  Faranah: 138 cases, 18 maisons et une mosquée détruites par une tornade

La qualification en ligue des champions CAF cette année, après 35 ans d’absence, a pesé lourd pour la confirmation de Pascal Baruxakis au poste d’entraineur principal du 1er  triple champion d’Afrique des clubs.

Hafia Football club, la légende continue.

Cellule de Communication et Médias

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....
0 Shares
x