orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Guinée: tenue du Business Meeting sur les résultats du Programme d’Appui à l’Entrepreneuriat Féminin et Autonomisation des femmes (PFAF), appuyé par le PNUD

En partenariat avec le programme des nations unies pour le développement (PNUD), le ministère guinéen en charge des Droits et l’Autonomisation des femmes a organisé ce vendredi 19 mars 2021 à Conakry, le Business Meeting portant sur les résultats du Programme d’Appui à l’Entrepreneuriat Féminin et l’Autonomisation des femmes (PEFAF).

Cette rencontre a été présidée par le chef de l’État guinéen, Professeur Alpha Condé. Elle a connu également la présence de Hawa Beavogui Ministre de Droits et Autonomisation des femmes, Hadja Aissata Daffé, Ministre de l’Action sociale et de l’Enfance, Gabriel Curtis Ministre des Investissements et partenariats publics-privés,Guy Laurent Fondjo Administrateur et Directeur Général de Afriland First Bank, Luc Joël Grégoire Représentant résident du PNUD, Dr Olga Marie Perpetue Sankara Représentante résidente de l’UNFPA et plusieurs cadres du Système des Nations Unies notamment Safiatou Kaba la Chargée de Programme Autonomisation des femmes et personnes vulnérables.

Les organisateurs ont mis l’occasion à profit pour présenter au Président Alpha Condé, aux membres du Gouvernement et aux partenaires techniques et financiers,  les principales activités et les résultats obtenus dans la phase pilotage du PEFAF mais aussi de faire le Plaidoyer pour la mobilisation des ressources au profit de la phase d’extension du Programme.

Prenant la parole, Hawa Beavogui a remercié les partenaires techniques et financiers en général et le PNUD en particulier pour les appuis considérables consentis en faveur de l’autonomisation des femmes et filles de Guinée.

« Au regard des résultats obtenus, nous sommes déterminer de promouvoir et de valoriser au mieux, les potentialités agricoles pour lesquelles les bénéficiaires ont acquis un savoir-faire grâce au Programme catalytique pour lequel le PNUD a bien voulu accompagner le Gouvernement Guinéen. Je voudrais ainsi réitérer notre engagement à promouvoir et valoriser les activités de production, de transformation et de commercialisation des produits locaux par les femmes et filles afin de favoriser une reconstruction inclusive de notre économie », a-t-elle promis.

A LIRE =>  États généraux de l'éducation en Guinée: "ce sont des recommandations qui resteront lettre morte", critique le député Baadiko Bah

Dans son discours, Luc Joël Grégoire a dit que le gouvernement, en décidant de soutenir les Centres d’Autonomisation des Femmes et certains groupements féminins dans la transformation agro-alimentaire des produits locaux, leur offre ainsi une opportunité de se prendre en charge et en même temps, de contribuer au processus du Dividende Démographique et à l’avènement d’un développement socio-économique plus inclusif.

Poursuivant, le diplomate onusien a promis que le PNUD et plus largement, le système des Nations Unies intensifiera son accompagnement stratégique au Gouvernement mais aussi en direction des acteurs de la société civile et des médias, des communautés à la base et du secteur privé.

 « Notre coopération s’attachera à soutenir plus encore les organisations de la société civile et celle des femmes et des jeunes. Nous valoriserons les stratégies et programmes qui favorisent les activités génératrices de revenus et d’emplois décents notamment, dans les filières et chaînes de valeur des secteurs agricole, minier et halieutique. L’innovation et l’économie numérique seront également promues pour permettre l’ouverture de nouvelles opportunités économiques et sociales et le développement de micro et petites entreprises gérées par des femmes et des jeunes. Je profite de cette tribune pour mettre en exergue la problématique de l’accès au financement et des conditions de crédit qui constituent un frein à la création des entreprises et au développement de l’entreprenariat féminin », a-t-il indiqué.

Il a profité de l’occasion pour faire un plaidoyer fort à l’adresse des Partenaires Techniques et Financiers, des sociétés minières et des ONG afin que le Programme d’autonomisation des femmes puisse renforcer ces acquis et s’étendre à de nouvelles régions du pays.

A LIRE =>  #G77 et la Chine Organisation d’un atelier virtuel de renforcement de capacités.

De son côté, le Président Alpha Condé a tout d’abord félicité le PNUD pour son appui constant en faveur des femmes. « Nous souhaitons avoir un appui pour que les femmes qui sont dans les villages puissent avoir leur autonomie économique et peuvent mettre en valeur leur production. Nous avons trois types de miel, produits au Foutah, dans la Savane et en Forêt, mais nous avons un handicap pour vendre à l’extérieur, c’est la présentation, l’emballage. Nous avons un projet avec la Banque de la CEDEAO pour permettre à la Guinée de produire du poulet local et d’en importer  moins,  mais aussi nous faire venir de grands investisseurs dans le domaine de l’agriculture, pour nous aider à développer les cultures maraichères  mais également la filière fonio. Les femmes guinéennes ont beaucoup de talents mais, ce qui a toujours manqué c’est l’accompagnement du Gouvernement. Nous allons désormais leur apporter tout l’appui nécessaire », a promis le chef de l’État guinéen.

Organisée dans le cadre du mois de la Femme consacré aux initiatives en faveur des femmes en Guinée, la cérémonie s’est terminée par une visite ses stands des produits de la transformation agroalimentaire et la Remise d’un Satisfecit par le Chef de l’Etat au Représentant résident du PNUD,  en reconnaissance des multiples efforts de son institution en faveur de la promotion des droits et autonomisation des femmes.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »