orange guinee guicopres uba guinee votre
Dr. Madidian Keita, Président du Parti Guinéen de la justice, travail, solidarité (PGJTS)
Dr. Madidian Keita, Président du Parti Guinéen de la justice, travail, solidarité (PGJTS)

Guinée : selon le président  du parti PGJTS  la corruption est légalisée dans le pays 

A l’occasion de la conférence de presse, tenue ce lundi 23 décembre 2019,  à Conakry, par le  Parti Guinéen de la justice, travail, solidarité (PGJTS), le président de cette formation politique  Dr. Madidian Keita , a dénoncé la corruption qui fait surface en République de Guinée.
Parlant de son pays , le premier responsable du parti a fait savoir devant les hommes de médias, pour changer le système qui entraine beaucoup de choses en Guinée:<< la première des choses c’est la corruption. Et,  cette corruption est  devenue quelque chose de légaliser dans ce pays. Personne n’a pas de solution ,comment faire pour arrêter la corruption qui éloigne toutes les bonnes consciences , tout ceux qui ont de bonnes intentions d’aider la Guinée à sortir de l’etat où elle se trouve , ses gens s’éloignent du pays parce que personne ne peut supporter la corruption>>, déclare le dr. Madidian  keita.
Selon lui, cette corruption va plus loin pourquoi ? parce que la corruption  » C’est toujours pour recevoir quelque chose en compassation  d’un service donner. Un service publique qui ne peut plus se faire si on ne donne pas de l’argent à l’agent qui est chargé de faire le travail ».
Très remonter contre ce système qui victimise le peuple de guinée, le médecin desormais engagé dans la politique est allé tout droit dans ses bottes :<< Ce sont des choses qui doivent changer . Si le système existe ,s’il perdure même si vous changer les hommes dix fois, vingt fois vous allez toujours avoir les mêmes conséquences, les mêmes retombés négatif sur la vie des ménagers, des étudiants, sur la vie des travailleus de tout bords. Et,  la jeunesse en partira toute la vie. Il est temps d’analyser et comprendre que , le système s’il continue à exister ça ne apportera aucun changement. Raisons pour laquelle nous avons créer ce parti qui n’est pas un parti d’opposition classique ni opposer à Paul ou pierre>>, souligne t-il.
 Pour conclure, le président du parti a précisé que le (PGJTS), ecarte toute élaboration d’une nouvelle constitution mais adhère un amendement de la constitution guinéenne.
Zeze Enema Guilavogui pour Aminata.com
Tel, +224 622 34 45 42

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »