A LA UNEPolitique

Guinée: pour la refondation de la nation, le MAD d’Alpha Baldé Kolla appelle à la rupture de politique communautariste et la culture de la violence

Conférence de presse du MAD de Alpha Baldé Kolla

« Regard du MAD sur la Transition et la Refondation de la nation » est le thème d’une conférence de presse animée par le parti, Mouvement Alliance pour la Démocratie (M.A.D) ce vendredi 08 octobre 2021 à la maison de la Presse de Guinée sise à Kipé dans la commune de Ratoma en banlieue de Conakry.

Dans son exposé, Alpha Baldé Kolla leader dudit parti a dit le MAD s’inscrit dans la dynamique de rupture des vieilles pratiques politiques qui selon lui, n’ont apporté au peuple de Guinée qu’un cortège de malheur, de haine, de division,  de désordre et de désolation. 

Alpha Baldé Kolla président du MAD entouré de certains responsables du parti

Aux dires du patron de cette jeune formation politique, il s’agit des pratiques politiques qui ont conduit à une culture de la manipulation et de l’instrumentalisation ethnique.  

« Au MAD nous avons été au regret de constater que de par le passé, certains acteurs politiques ont fait de leur combat politique, la lutte pour la défense des intérêts de leur communauté. Au MAD, nous demandons donc,  la rupture de cette politique communautariste.  Nous voulons rompre avec cette pratique et nous invitons au peuple de Guinée à tourner la page de cette politique politicienne. C’est pourquoi, le MAD invite à ce que nous fassions cette rupture de cette politique« , a-t-il lancé.

Poursuivant, il a fait savoir que le pays a eu des ambassadeurs de la division et de la haine qui se sont donnés pour mission de mélanger les composantes de cette nation. 

Des responsables et militants du parti MAD

« Au MAD nous vous invitons à partir de cet instant, à  faire un bloc commun pour rejeter de façon systématique toute démarche allant dans le  sens de diaboliser une autre communauté de notre pays, ou de diaboliser une autre ethnie. Nous voulons également faire la rupture de la culture de la violence en Guinée. En effet,  nous pensons que le désaccord ne doit pas nécessairement signifier être désagréable les uns envers les autres. On ne sera jamais d’accord, sur tout et en tout temps. Mais nous devons revoir la façon dont nous exprimons, et nous nous opposons entre nous lorsque nous sommes en désaccord. Les pratiques de la violence que ça soit au niveau de la cellule familiale jusqu’au sommet de la structure étatique, il faut remettre ces pratiques en cause et tourner les pages sombres de notre passé« , a-t-il souhaité. 

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

A LIRE =>  Guinée/Mines: PCQVP Guinée présente un rapport d'évaluation de la mise en œuvre de la norme ITIE 2019 relative au genre

(+224) 622 304 942

aliousarayabhe@gmail.com

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks