A LA UNEPolitique

Guinée: pose de la première pierre des travaux  de construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale

Le président du conseil national de la transition, Docteur Dansa Kourouma a procédé ce mercredi 27 mars 2024, à la pose de la première pierre des travaux de construction du siège de l’Assemblée nationale de Guinée.

La cérémonie de pose s’est déroulée sur le site directionnel de Koloma, en présence des corps diplomatiques, et de plusieurs autres personnalités.
D’après le ministre, le siège comprendra trois bâtiments de haut standing qui abritera l’hémicycle de quatre cents places.

Ismaël Nabé, ministre du plan et de la coopération internationale est revenu sur la description dudit siège.

<< C’est avec une immense joie que nous marquons le début d’un projet historique et ambitieux qui transcendera les générations à venir et s’ajoutera à d’autres projets d’envergures visant à créer des conditions favorables au développement socioéconomique de notre pays. La pose de cette première pierre ne représente pas seulement un acte de construction, mais elle incarne notre engagement envers l’avenir par le biais de la rectification institutionnel et de repositionnement de notre pays souhaité et voulu par le Président de la transition, Général de corps d’armées Mamadi Doumbouya. Ce siège comprendra entre-autres: trois bâtiments de haut standing abritera l’hémicycle de quatre cent (400) places, deux cent (200) bureaux, cinq (5) salles de réunions et de soixante (60) places chacune, un centre de conférence de nombreux bureaux, un complexe de restauration, l’hôtel des députés, mais aussi et surtout des installations sportives >>, a fait savoir le ministre.

A LIRE =>  Guinée: l’Union européenne renforce les capacités de la Haute Autorité de la Communication sur le monitoring des médias

Prenant la parole, Docteur Dansa Kourouma, président du conseil national de la transition (CNT) a déclaré que le parlement est l’image d’un pouvoir représentatif fort et inclusif.

<< Le parlement est partout a travers le monde l’image d’un pouvoir représentatif fort et inclusif. Un pouvoir délibératif dont l’architecture doit être capable de transmettre concrètement l’identité d’une nation une et indivisible. Nations fortes dont les membres partagent les valeurs universelles fecombent d’un État de droit dans lequel diversité, l’égalité, l’inclusivité, pluralisme sont une richerche >>, a déclaré le président.

À préciser que ce projet est financé par un don de la République Populaire de Chine, et sera exécuter dans un délai de 27 mois.

Bah Mamadou Baïlo pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »