A LA UNEJustice et DroitPolitique

Guinée-ministère de la justice: Alphonse Charles Wright passe la main à Yaya Kaïraba Kaba

Après la nomination des  membres du gouvernement, la passation des services  a démarré ce vendredi 15 mars 2024. C’est au ministère de la justice et des droits de l’homme que la cérémonie a démarré.

Après avoir affirmé que cette action n’est pas une passation, plutôt une démarche de continuité, Alphonse Charles Wright, ministre sortant déclare qu’il reste et demeure entièrement disponible pour tout besoin.

<< Je pense qu’entre nous ce n’est pas une passation, c’est plutôt une démarche de continuité. Pas une passation parce que je me dis quelque part que tout ce que j’ai eu à concevoir et à exécuter au sein de ce département a été le résultat d’un effort combiné de chaque membre notamment vous en votre qualité de l’inspecteur général des services judiciaires et pénitentiaires. Cher Doyen, vous pouvez être convaincu d’une chose et être rassuré davantage que je reste et demeure à votre entière disposition pour tout besoin, pour toute mesure d’accompagnement. Il sera mieux que je vous prodigue des conseils: le tout premier conseil, c’est de vous dire d’être très courageux. Ça signifie tout simplement assumer la plénitude de vos fonctions. Il faut avoir le courage de dire NON quand c’est nécessaire de protéger l’institution judiciaire. Les magistrats ont tant besoin, la justice a tant besoin. Doyen ne fermez jamais votre porte au magistrats  >>, a conseillé le ministre.

A LIRE =>  Guinée: le premier ministre rencontre les sages de la communauté nationale 

Yaya Kaïraba Kaba, ministre entrant a fait savoir que l’une de ces priorités est la continuité du procès des évènements du 28 septembre 2009.

<< Au titre du droit et à une justice de qualité pour tous, mes priorités seront entres autres: la continuité du procès des événements du 28 septembre 2009 et la mise en place d’un fond spécial d’indemnisation des victimes, l’opérationnalisation du fonds d’aide juridictionnelle pour les plus démunis de notre pays et l’opérationnalisation de l’agence de gestion et de recouvrement des avoirs saisis et confisqués. La jouissance effective des droits de l’homme pour tous et le quatrième grands axes d’intervention, sous ce axe aussi sensible et fondamental les services seront attelés tout d’abord à l’humanisation des conditions de détention dans les établissements pénitentiaires puis le respect des obligations contenues dans les traités et conventions dont la Guinée est partie en matière de droit de l’homme. Aussi, je voudrais insister sur le fait que la justice ne doit pas se rendre dans la rue ni sur les réseaux sociaux, ni dans les médias, l’honneur des hommes et des femmes pas plus d’aujourd’hui qu’hier ne mérite d’être jeté en pâture >>, rassure-t-il.

À noter que la passation des autres départements est aussi programmée dans la journée.

A LIRE =>  Labé- un principal de collège soupçonné d’avoir violé une de ses élèves

Bah Mamadou Baïlo pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »