Guinée: le ministère de l’éducation à pied d’œuvre pour sauver l’année scolaire(porte-parole)

Top de nos lecteurs

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

De sources sûres e apprennent que le ministère guinéen de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) tente le tout pour le tout afin d’éviter à la Guinée une année blanche.  

Selon notre source, les élèves  de Guinée reprendront les cours début juin. Un allègement de l’état d’urgence sanitaire pourrait intervenir peut avant la reprise. “Les élèves vont reprendre le.chemin de l’école au mois de juin prochain. Mais, cela va être précédé par une désinfection de toutes les écoles”, insiste et précise notre informateur qui a requis l’anonymat.

A LIRE =>  Siguiri : un groupe de malfrats tombe dans les filets de la gendarmerie

Au département en charge de l’éducation nationale, la reprise est certaine mais aucune date n’a encore été fixée.

Joint par notre rédaction, Ansa Diawara porte-parole du MENA indique que des dispositions sont en train d’être prises pour une reprise effective et graduelle des cours.

“Notre ministère est en train d’user de tous ses moyens en mettant en place tous les dispositifs qu’il faut pour la reprise des cours normaux. Mais, pour l’instant on n’a pas fixé de date, nous n’avons pas encore retenu de dispositifs. Ce qui reste clair, c’est une volonté du département que les enfants soient en classe et cela conformément aux mesures barrières. La reprise concerne tout le monde, mais de façon graduelle. C’est-à-dire, en commençant par les classes d’examens et les autres classes suivront”, a-t-il fait savoir.

A LIRE =>  Covid-19 : le GOHA s'insurge contre l'arrivée de 200 chinois

Et Monsieur Diawara de conclure: “Nous sommes en période d’état d’urgence sanitaire et nous comportons en fonction de ça. Lorsque tout sera disponible, on vous le fera savoir et cela de par la voix la plus autorisée qui est celle de Monsieur le Ministre”.

Pour éviter la propagation du Coronavirus dans les écoles, le gouvernement a décidé de fermer les salles de classe depuis un peu plus de deux mois.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Labé-  La commune et les bouchers accordent leurs violons sur le prix de la viande

Alors que le prix au kilo de la viande a subitement flambé les jours qui ont précédé la célébration de l’Aïd el Fitr 2020,...

Labé- Les sapeurs pompiers veillent-ils sur l’hôpital ou sont-ils là pour extorquer de l’argent aux citoyens ?

Postés à la façade d’entrée de l’hôpital régional de Labé pour faire régner l’ordre et faire respecter les mesures d’urgences sanitaires, certains agents de...

AKB massacre Bantama Sow: « je n’attends rien de ces plaisantins »

Le projet entamé par le ministère des sports, de la culture et du patrimoine historique dans le cadre d’indemniser les gloires du pays suscité...

“Si nos salaires de mars, avril et mai ne sont pas payés, nous allons boycotter la reprise des cours”, menace le SEPGUI

Privés de salaires depuis par les fondateurs des écoles depuis le début de la crise sanitaire de Coronavirus, les enseignants du privé de Guinée...

Couvre-feu en Guinée : des bavures des forces de l’ordre signalées dans les périphéries de Conakry

Les plaintes se multiplient contre les forces de l'ordre depuis l'instauration du couvre-feu pour empêcher la propagation de la maladie à Coronavirus en Guinée....
0 Shares
x