A LA UNEJustice et Droit

Guinée: l’arrestation du journaliste Mamadou Sagnane à Dinguiraye irrite la colère de l’ONG Presse Solidaire 

 éclaration Presse SOLIDAIRE

L’ONG Presse Solidaire a appris avec stupéfaction l’arrestation de Mamadou Sagnane, journaliste à la radio rurale de Dinguiraye et correspondant du site Mosaiqueguinee.com. Le journaliste a été, par la suite, conduit dans un lieu où il fut retenu durant cinq heures d’horloge et coupé de tout contact avant d’être libéré plus tard. Le préfet, Colonel Karamoko Boké Camara, l’a appelé au téléphone lui demandant de venir le trouver à la préfecture. Dès qu’il est arrivé, il l’a mis à la disposition des agents enquêteurs. Ces derniers l’ont tout de suite déposé à la prison civile de la ville. 

Mamadou Sagnane, journaliste arrêté à Dinguiraye

Cette arrestation fait à la diffusion sur les ondes de la radio rurale, d’un communiqué d’une association de jeunes de la localité appelant à une réunion d’échange sur des modalités d’accompagnement de la famille d’Ousmane Bérété, décédé à la suite d’un accident qui serait provoqué par des gendarmes au niveau d’un barrage sécuritaire. 

La diffusion dudit communiqué avait pourtant été autorisée par le Directeur de la radio, puisque ne comportant aucun élément compromettant. 

Malheureusement, le lendemain, des jeunes venus de Siguiri pour venger leur frère Ousmane Bérété, accompagnés par certains de Dinguiraye, ont érigé des barricades dans la ville et ont saccagé et incendié les locaux de la gendarmerie et du commissariat central de police de Dinguiraye. 

A LIRE =>  Implantation de la société Orange Guinée à Kaporo-Rails: les victimes de Kipé 2 et Dimesse feront des actions de protestation

Le procureur de la Cour d’appel de Kankan impute ces malheureux incidents au communiqué lu à l’antenne par Mamadou Sagnane, pourtant ledit communiqué n’a nullement appelé à une manifestation ni à une révolte. 

Presse Solidaire condamne avec la dernière énergie cette arrestation qui s’apparente à un musellement de la presse.

Conakry, le 16 juin 2022

La Coordination générale de Presse Solidiare

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »