Guinée : la journée internationale des droits des consommateurs célébrée à Conakry

Top de nos lecteurs

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

La journée mondiale des droits des consommateurs a été célébrée à Conakry ce samedi 14 mars 2020. Elle a été organisée par l’Union des consommateurs de Guinée (UCG) sous le thème ‘’l’environnement du consommateur local’’. La rencontre a connu la participation du ministre du commerce Boubacar Barry et celui de la sécurité et de la protection civile, Albert Damantang Camara.

Selon le président de l’Union des Consommateurs de Guinée (UCG), les consommateurs guinéens ignorent toute la portée de leur droit face aux entreprises.

« Aujourd’hui, à l’occasion de la journée mondiale des consommateurs, notre activité sera consacrée aux préoccupations des populations. Plusieurs questions vont être posées. Plusieurs sujets seront débattus. Est-ce que le consommateur guinéen sait qu’il a des droits et qu’il y a des structures qui peuvent le former et le défendre en cas de besoin ? Les chantiers sont encore énormes et les défis sont nombreux parce que le consommateur est encore lésé surtout chez nous en Guinée. Alors on doit faire comprendre à nos » a déploré Ousmane Kéita.

A LIRE =>  Kissidougou: une partie des locaux  de l'agence du crédit rural partie en fumée

 

De son côté, le ministre du Commerce, n’a pas manqué de relever des défis à lever pour garantir aux consommateurs guinéens une qualité des produits qui leurs sont destinés.  Pour Boubacar Barry, dans le contexte actuel, caractérisé par la diversité des produits et services sur le marché, la porosité des points frontaliers qui laissent entrer des produits de toute sorte sur le territoire guinéen et le faible fonctionnement du contrôle de qualité interne à cause du manque de moyens humains et matériels techniques, la protection des droits des consommateurs est un sérieux défi à relever par des actions communes des différents acteurs privés et publics.

A LIRE =>  Le polisario envoyé aux orties par le Royaume d’Espagne

 

« De nos jours, les consommateurs déboursent énormément d’argent pour obtenir des produits de faible qualité cela crée de leur part une frustration et une intoxication. Nous devons donc tous œuvrer pour améliorer les conditions des différents consommateurs guinéens. Les consommateurs doivent savoir leur droit », a déclaré le ministre Boubacar Barry.

 

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

 

Tel : (+224) 6664 17 25 19

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où...
0 Shares
x