A LA UNEPolitique

Guinée: Ibrahima Keita démissionne de l’UDRG de Bah Oury 

Le secrétaire national chargé des relations avec la société civile et les mouvements de jeunesse du Parti UDRG, présidé par Bah Oury, Ibrahima Keita vient de jeter l’éponge au sein de cette formation politique guinéenne.

Le désormais ancien membre de l’UDRG évoque des violations de certains points du règlement intérieur du parti UDRG.

Ci-dessous, copie de la lettre de démission adressée au président de l’UDRG :

Mr le Président de L’UDRG BAH OURY

Objets : lettre de démission

Mr le Président de L’UDRG 

Je souhaite par la présente, vous faire part de ma décision de rendre ma lettre de démission au poste de Secrétaire nationale à la jeunesse, chargé des relations avec la société civile et des mouvements de jeunesse. Ainsi, au sein de toute autre activité du parti à partir de la date de réception de ma lettre de décision.

J’ai décidé de quitter pour des raisons que je ne cesse de dénoncer à l’interne, malgré mes nombreuses interpellations auprès de vous. C’est entre autre : la façon dont les décisions sont prises, et le non-respect du statut et règlement intérieur du parti.

A cet effet, je ne pourrai plus occuper des fonctions et responsabilités au sein du parti, pour ces nombreux manquements susmentionnés.

A LIRE =>  Page noire/Guinée: décès de Aminata Touré mairesse de Kaloum 

J’ai décidé de m’occuper de ma famille ainsi qu’à d’autres activités socioprofessionnelles et voire même politiques avec le temps.

C’est avec une grande fierté que j’ai travaillé avec vous, et je n’ai aucun regret d’avoir été un de vos soldats, un de vos administrateurs convaincus.

Ces moments que j’ai eus avec vous m’ont été d’une grande admiration, et permis d’acquérir toutes les compétences à la réalisation de nouveaux objectifs, je vous en remercie.

Je vous prie de bien vouloir accepter, M. le Président, mes meilleures salutations, tout en vous souhaitant bonne chance.

Ibrahima Keita

Activiste Politique

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »