A LA UNEEconomie

Guinée/Économie: l’UNAJOG s’active pour une véritable refondation dans le secteur de l’orpaillage 

L’union nationale des jeunes orpailleurs agréés de Guinée (UNAJOG), une machine pour un  nouveau départ dans l’orpaillage en Guinée.

Dans un entretien accordé à des médias dont votre quotidien électronique aminata.com, Oumar Diawara vice-président l’UNAJOG a dit que structure met tout en œuvre pour faire du secteur d’orpaillage , un espace d’échange où tous les orpailleurs pourraient en profiter et vivre des bénéfices de leur travail.

Oumar Diawara, vice-président de l’Union nationale des jeunes orpailleurs agréés de Guinée (UNAJOG)

« C’est une équipe de jeunes cadres dynamiques, rompus à la tâche pour la cause sacrée qui est de sauver le secteur d’orpaillage en Guinée. L’UNAJOG met tout en œuvre pour faire du secteur d’orpaillage, un espace d’échange où tous les orpailleurs pourraient en profiter et vivre des bénéfices de leur travail », a-t-il fait savoir.

Poursuivant, il indique que la refondation engagée dans le secteur  passera sur le terrain par une multitude d’actions planifiées par l’Union Nationale des Jeunes Orpailleurs agréés de Guinée (UNAJOG).

Aux dires de Monsieur Diawara, ces actions sont d’ordres économiques, sécuritaires et sociales. 

Sur le plan ’économique

– La modernisation de la fonderie pour permettre à nos produits de se mener à bien dans la reconquête des marchés internationaux.

– L’opérationnalisation des lignes de crédits pour les orpailleurs pour lutter efficacement  contre le chômage.

A LIRE =>  Labé_ À l'école de Farba Adama Ly maître de la parole

Sur le plan sécuritaire

– La protection des orpailleurs à travers la sécurisation des fonds afin de garantir de fructueuses échanges dans tout le pays ;

– L’instauration de mécanisme moderne de détection de zones minières à risque pour éviter des nombreux cas d’accidents dans les mines d’or ;

Sur le plan social

– La restauration de la confiance entre orpailleurs et investisseurs d’une part et entre orpailleurs et autorités d’autre part dans le but de l’établissement d’une paix durable qui est le socle de tout développement.

–  Multiplier les actions pour la scolarisation massive des enfants dans les localités où se passent les activités minières.

« L’UNAJOG, par la voix de son jeune équipe, exhorte l’ensemble de ses membres de ne céder à aucune provocation car l’heure est désormais de mettre en œuvre les grandes articulations de nos solutions proposées pour sauver le secteur de l’orpaillage en Guinée », a-t-il lancé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

aliousarayabhe@gmail.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »