A LA UNEPolitique

Guinée: avec l’appui du PNUD, le gouvernement lance le réseau national des bénévoles pour l’innovation  »BE IN »

Initié par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le gouvernement guinéen avec l’appui technique et financier du programme des nations unies pour le développement (PNUD), a procédé au lancement officiel du  réseau national des bénévoles pour l’innovation  »BE IN » ce mercredi 29 juin 2022 à Conakry.

Be In (Être Dedans) qui est un fruit du partenariat innovant entre le Ministère de L’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation et le PNUD vise à renforcer l’offre d’employabilite des jeunes en les impliquant dans la mise en œuvre des projets et activités à travers le Pays. 

Dans la phase actuelle, cette initiative coordonnée par Ousmane Bocoum, Responsable de la mobilisation des ressources et de l’innovation du PNUD et Aminata Toure, Directrice de l’innovation au Ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation, concerne 300 jeunes filles et garçons à parité égale.

Luc Joël Grégoire, Représentant résident du PNUD en Guinée

Dans son discours de circonstances, Luc Joël Grégoire, Représentant résident du PNUD a réitèré la gratitude de son institution à l’endroit du gouvernement guinéen pour les efforts consentis jusqu’à présent dans la promotion de l’innovation comme levier et accélérateur du développement. 

« Je salue le fait que ces initiatives soient présentes dans les chantiers gouvernementaux, chose qui démontre une réelle volonté d’améliorer l’impact des initiatives engagées, mais surtout leurs caractères transformationnelles.

A LIRE =>  Conclusions du sommet des Chefs d'États de la CEDEAO: la pertinente analyse de l'activiste Abdoul Sacko

 L’initiative mise en place par le ministère en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation mais également du laboratoire d’accélération du PNUD dans le monde constitue une innovation majeure, la première du genre exclusivement dédiée à l’innovation sociale et économique durable« , a fait savoir le diplomate onusien.

Diaka Sidibé ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation

Pour sa part, Diaka Sidibé ministre de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation a dit que ce concept bâti à travers un réseau national de bénévoles dénommé BE IN, vise à créer et développer des approches authentiques pour concrétiser les défis du temps actuel en s’appuyant sur des forces sociales et en connectant le monde scientifique aux sujets pratiques. 

« Cette initiative est également soutenue par les universités du pays. La stratégie voulue par le PNUD et mon équipe pour ce réseau conformément au souhait du président de la transition, est de constituer une masse des compétences disponible, opérationnelle mais qui puisse se renouveler et qui aujourd’hui, sera sous la tutelle du ministère de l’enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation« , a-t-elle indiqué.

Et Diaka Sidibé de poursuivre: « En cette période de crise, nous avons redécouvert plus que jamais la valeur du bénévolat, il est la source et l’expression même d’une société à la fois engagé, prête à se réinventer et à innover. Ses bénévoles corroborent à plus d’un titre avec ma vision. Ce programme va directement et indirectement participer à palier au chômage« .

A LIRE =>  Mali_ La préfecture savoure la joie de la clarté électrique 63 ans après  l'indépendance  de la Guinée 

Avant de terminer, elle a dit le PNUD à travers ce programme, compte subventionner 20 étudiants bénévoles sur une période de deux ans à hauteur de 20000$.

Mohamed Beavogui, Premier ministre de la République de Guinée

Prenant la parole, Mohamed Beavogui, premier ministre de la République de Guinée affirme que cette initiative retient l’attention de l’État car, selon lui, l’amélioration de la qualité de la formation pour l’employabilite des jeunes diplômés est un des défis de son Gouvernement. 

Poignée de main après la signature du protocole

La cérémonie a été clôturée par la signature du Protocole d’accord entre  la Ministre de l’Enseignement supérieur de la recherche scientifique et de l’innovation et le Représentant résident du PNUD.

Mamadou Aliou Barry

(+224) 622 304 942

aliousarayabhe@gmail.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »