Alpha Condé, président de la République de Guinée
Alpha Condé, président de la République de Guinée

Présent à la cérémonie de célébration du 58ème anniversaire du quotidien national “Horoya” et l’agence guinéenne de presse (AGP), le président Alpha Condé a certainement été touché par les conditions dans lesquelles ces deux médias de services publics évoluent.

“Nous allons donner un milliard de francs guinéens (GNF) et une pick-up à Horoya et un milliard et une pick-up à l’AGP. Mais, il y a une condition. Il faut que désormais, ils soient à la hauteur et qu’ils ne me disent pas qu’il n’y a pas d’argent. S’ils remplissent les conditions, il y aura d’autres choses qui viendront dans le panier”, a-t-il promis.

Mais, selon lui, il faut que ces deux médias montrent d’abord qu’ils méritent ce qu’on leur a donné.

Aux dires du président Condé, il faut qu’on donne les moyens à la presse nationale pour être à la hauteur de son rôle, “d’informer les populations de façon objective, sans parti pris, mais de façon objective, en disant la vérité.

Pour lui, les journalistes doivent servir à l’éducation des populations.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942