Categories: A LA UNE Politique

Grève des travailleurs de Chérie FM/TATV: les grévistes ne comptent pas baisser les bras

Quelques jours après avoir déclenché une grève générale et illimitée pour dénoncer le refus de la PDG de payer leurs salaires, le  collectif des travailleurs du groupe SGI Médias ont organisé un sit in devant les locaux du groupe.
Au terme de ce sit in, les grévistes ont fait une déclaration dans laquelle, ils attirent l’attention des autorisations, ils dénoncent le refus de leur patronne de payer leurs salaires. Ils promettent de poursuivre le mouvement jusqu’à obtenir satisfaction.
“Depuis le mois de juin 2018, le groupe de presse SGI traverse une crise qui tarde encore à trouver une résolution. Tout est parti de la décision unilatérale de la PDG madame Chantal refusant de payer le salaire entier de ses employés sans aucun motif et sans tenir compte de la conjoncture économique que traverse le pays. Cette décision qu’elle a prise à la fin du mois de mai, elle la réitère le mois suivant mettant en colère une nouvelle fois encore les employés.  Le 15 juillet 2018, journalistes animateurs et techniciens se sont réunis pour se pencher sur question. Il a été décidé de revendiquer le payement des reliquats de ces deux mois. L’information à été remontée aux cadres de direction qui se sont engagés à transmettre à leur tour le message à la première responsable de SGI Médias.
Ce qui n’a pas été fait. À la fin du mois de juillet Madame Chantal Colle, décide cette fois de payer les100℅ des salaires mais en défalquant ce qu’elle qualifie d’absence dans ces montants, indique-t-on dans cette déclaration.
C’est ainsi, selon eux, qu’ils ont décidé d’aller à l’affront.
“Une autre réunion est organisée le 20 août 2018 alors qu’ils n’étaient pas encore payé. L’information est cette fois ci remontée à la PDG. Malheureusement Madame Colle n’accepte pas encore d’obtempérer. Au lieu de chercher à résoudre le problème la PDG de SGI Médias préfère plutôt réclamer son matériel de travail aux JRI. Il aura fallu une pression énorme à travers un préavis de grève, pour qu’elle cède en s’engageant à payer les reliquats des mois de mai et de juin et le salaire entier du mois de juillet. Jusqu’au dimanche 2 septembre 2018 des employés disaient encore n’avoir reçu tout le montant qui leur est destiné. Malgré tout, les travailleurs s’étaient engagés vendredi 31 août 2018, à reprendre les activités. Contre toute attente, les travailleurs ont été une nouvelle fois encore surpris de certaines décisions de Madame Chantal Colle qui aux dires des cadres, a ordonné l’arrêt de certaines émission, et la fermeture de la télévision Africa Today TATV. Les employés ont dû constater également inaccessibilité au site tamtamguinee.com“, ont-ils expliqué.
C’est ainsi, à leurs dires, que les travailleurs ont décidé de lancer une grève générale et illimitée depuis le vendredi 31 août 2018.
Pour eux, cette grève est une façon d’attirer l’attention des autorités en charge de la communication sur les conditions que traversent les employés du groupe SGI médias.
Selon collectif, ce comportement de la PDG Chantal Colle face à ses travailleurs démontre clairement que les emplois de ces derniers sont menacés.
“Malgré toute cette menace, nous restons mobilisés et déterminés à défendre vaille que vaille nos droits. Nous ne nous opposons pas à la fermeture de son entreprise, mais pourvu qu’elle nous indemnise conformément au code de travail. Dans les prochains jour nous organiserons une autre mobilisation devant la haute autorité de la communication pour nous faire entendre davantage à travers un memorandum”, ont-ils conclu.
En 2012, Chantal Colle avait licencié une vingtaine de ses travailleurs pour recruter d’autres.
Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com
(+224) 622 304 942
Alpha Oumar Diallo

Aminata.com Guineenews politique Guinée site d'information sur les nouvelles de la République de Guinée. Signalez réagissez : Vous pouvez contacter l’équipe de journalistes qui travaille à Aminata.com pour lui soumettre un texte, témoigner de ce qui vous est arrivé, signaler une information, relever une erreur, réagir à une actualité… Contactez-nous 973-477-6624 USA 224-664-328170 ou le 623 52 6 27 Guinee URL https://aminata.com Email: amadou@aminata.com Régie Publicitaire : 83kindy@gmail.com +224 656 0287 25 Conakry/ +336 98 48 57 52 France

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

Guinée: Séraphine Wakana du SNU appelle à une gouvernance démocratique effective et au respect des droits de l’homme

Au terme de ses quatre années de service en Guinée et avant son départ pour la Gambie, Madame Séraphine Wakana…

3 heures ago

An 60 de la Guinée : “Nous voulons voir tous ceux qui disent qu’ils veulent gouverner ce pays”, dixit Bantama Sow du RPG

La célébration de l'an 60 de l'indépendance de la Guinée le 2 octobre prochain était à la Une de l'Assemblée…

3 heures ago

Ibrahima Bangoura de l’UFR dénonce : « le fichier électoral est corrompu »

L'honorable Ibrahima Bangoura, entouré des membres du Bureau politique national de l'Union des Forces Républicaines (UFR), a présidé ce samedi…

3 heures ago

LDC: le Horoya AC de Guinée humilié et éliminé par le national du Caire

En déplacement au Caire dans le cadre des quarts de finale retour de la league africaine des champions, le Horoya…

10 heures ago

États-Unis : un afro-américain d’origine guinéenne élu député du parlement du Statent Island

Les résultats de la primaire démocrate pour le poste du député de l'assemblée locale de l'île Statent Island, une banlieue…

24 heures ago

Destitution de Kelefa Sall : « les initiateurs de ce projet nous trouveront sur leur chemin », prévient Cellou Dalein

La crise qui perdure à la cour constitution suite à la destitution en violation de la loi du président de…

1 jour ago