orange guinee guicopres uba guinee votre
Manif Bambato-Cosa, Koloma, police, violences, affrontement, grève, ville morte

Grève contre l’augmentation du carburant: des coups de feu entendus en banlieue de Conakry

La grève déclenchée la semaine dernière par la confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) et l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) a pris une autre allure ce lundi 9 juillet 2018.

Tous les secteurs restent paralysés à Conakry. Sur l’autoroute Fidel Castro où la grève a été peu suivie la semaine dernière, transports, commerce, banques et assurances restent complètement paralysés.

Les mototaxis qui tentent de circuler sont vite stoppés par des syndicalistes déterminés à faire respecter le mot d’ordre de grève.

Sur l’axe Cité Enco5-Sonfonia-Cimenterie, des enfants ont transformé l’autoroute Le Prince en terrain de football. Aucun engin roulant n’est visible sur cette route. Par endroit, des barricades sont érigées par des jeunes.

Des coups de feu ont été entendus sur l’axe Cosa-Bambeto-Hamdallaye. Les syndicalistes promettent de poursuivre leur mouvement jusqu’à la baisse du prix du carburant. Une négociation entre le gouvernement et les grévistes qui avait échoué la semaine dernière, devait reprendre ce lundi.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

tel: (+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »