Categories: A LA UNE Politique

Gouvernance en Guinée: les aveux du président Alpha Condé

Au cours de la cérémonie de lancement des travaux de construction de l’autoroute Coyah-Kindia-Mamou-Dabola ce jeudi 19 avril 2018, le président Alpha Condé a avoué n’avoir pas pu améliorer comme il le voulait le panier de la ménagère pendant ses 7 années de gouvernance. Il a par la même occasion reconnu qu’actuellement il ne peut pas donner l’électricité 24 heures /24 heures. 

« Nous n’avons pas pu améliorer, comme nous voulons, le panier de la ménagère. Mais,  on ne peut pas améliorer le panier de la ménagère, si on n’a pas une macro-économie solide, si on n’a pas d’électricité, si on n’a pas de route, si on n’a pas d’eau. Ce sont des conditions préalables », a-t-il entamé.

Et le chef de l’État de poursuivre: « Mais si on peut faire une politique démagogique, en diminuant les prix des denrées alimentaires, les gens se retrouveront dans l’obscurité, pas de route. Nous préférons une politique plus responsable qui pose les bases d’un véritable développement. Même si entre temps, les gens doivent souffrir, il faut qu’ils acceptent de souffrir pour qu’on pose les véritables bases de développement. Il n’y a pas de la démagogie en diminuant les prix et après demain, vous allez vous retrouver sans route, sans l’électricité« .

Pour lui,  il faut que peuple de Guinée comprenne que sans sacrifice, sans serrer la ceinture, sans discipline, rien ne peut faire avancer un pays.

« Ce n’est pas la démagogie et la politique de tape-à-l’œil. C’est facile d’avoir des centrales thermiques, de payer le gasoil pour donner le courant. Mais ça va donner combien de temps ? Quand on fait un barrage, le courant est là définitivement. Aujourd’hui, à la fin de Souapiti, nous n’aurons plus de coupure de courant. Il faut que les gens comprennent. Vous ne pouvez pas avoir le courant 24 sur 24 et que le gouvernement soit obligé de payer des centrales thermiques pour fournir le courant 24 heures sur 24. Il faut qu’on dise la vérité au peuple de Guinée. On ne peut pas donner le courant pour le moment 24h sur 24. Cela nous coûte très cher au niveau du carburant« , a-t-il indiqué.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

622 304 942

Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Share
Published by
Alpha Oumar Diallo

Recent Posts

Violences à Banankoro: la Jeunesse CEDEAO-Guinée condamne et dénonce le laxisme et l’inaction de l’État face aux auteurs

La jeunesse CEDEAO de Guinée et certains activistes de la société civile ont animé une conférence de presse ce lundi…

3 heures ago

Guinée: le centre international du Commerce compte aider les jeunes porteurs de projets

La délégation du Centre International du Commerce  était en conclave dimanche 18 novembre 2018 avec plusieurs jeunes porteurs de projets…

4 heures ago

Politique : le CPUG d’Ibrahima Sakho innove en délocalisant son assemblée générale à Kamsar

Le Parti du Changement, du progrès et de l'unité pour la Guinée (CPUG) a tenu samedi 17 novembre à Kamsar,…

6 heures ago

Grève des enseignants: des élèves dans la rue à Matoto

La grève déclenchée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) paralyse le système éducatif guinéen depuis…

8 heures ago

Guinée: 21 890 cas d’accidents de la circulation avec 2 781 tués en 5 ans

La Guinée, à l’instar des autres Etats membres de l’Union Africaine a célébré ce dimanche 18 novembre 2018 la Journée…

9 heures ago

URGENT/Labé, les enseignants dispersés par de gaz lacrymogène lors d’un sit-in

Cette nouvelle  semaine  démarre sur  fond  de  tension à Labé, les  enseignants dispersés  dans  leu  volonté  de faire  un  sit-in …

9 heures ago