Fria : une quarantaine de journalistes outillés en prévention et gestion des conflits en période électorale

Une photo de famille des journalistes et communicateurs traditionnels
Une photo de famille des journalistes et communicateurs traditionnels

“Rôle des médias dans la prévention et la gestion des conflits en période électorale” est le thème d’une formation de 40 journalistes et communicateurs traditionnels de Fria les 29 et 30 octobre 2019.

Ce renforcement de capacités de deux jours organisé par le site web friaguinee.net en partenariat avec le programme des nations unies pour le développement (PNUD) a connu la présence de Mme Gnalen Condé Préfète de Fria, d’El Hadj Lansana Boffa Camara maire de la commune urbaine, Justin Morel Junior Conseiller Technique Principal du Projet Dialogue et participation politique inclusive en Guinée du PNUD.

Dans son discours, Mme Dieynabou Diallo, responsable du site Friaguinee.net, initiatrice de cette formation a dit que l’objectif est de renforcer les capacités des acteurs du secteur médiatique pour promouvoir le dialogue social, le développement et la participation citoyenne des journalistes dans le processus électoral dans le but de permettre aux acteurs des médias publics, privés et aux communicateurs traditionnels de la préfecture de Fria d’être mieux outillés dans le traitement de l’Information pour la diffusion de l’information responsable, la construction de la paix et de la promotion du développement durable.

Prenant la parole, Augustin Gnimassou enseignant chercheurs, consultant et formateur a dit que trois thématiques ont été globalement abordées.

“Il s’agit de la communication de crise, la gestion des conflits en période électorale par les journalistes et les communicateurs traditionnels, et la troisième portait sur le cadre législatif. Mes attentes, c’est que Fria soit une ville sans conflit avant, pendant et après les prochaines échéances électorales”, a-t-il indiqué.

De son côté, Justin Morel Junior a fait savoir que le PNUD a accompagné cette initiative à la demande du site friaguinee.net qui, après analyse de la situation locale, a jugé nécessaire de faire appel à des facilitateurs pour animer cet atelier afin de préparer les journalistes aux défis de la période électorale.

“Mes attentes sont celles de journalistes aguerris, bien formés aux outils techniques pour pouvoir traduire en période électorale, les objectifs d’une nation apaisée à travers la communication de vérité sur les objectifs précis de développement pour la participation à la quiétude sociale”, a-t-il ajouté.

Il invite les journalistes et communicateurs traditionnels qui ont bénéficié de cette formation à opter pour une communication responsable pour préserver et la consolidation du tissu social.

Madame la préfète espére que la tenue de ce présent atelier a permis aux participants d’acquérir des notions nécessaires qui les aideront à informer et communiquer avec les populations en vue d’un comportement responsable pour la préservation de la Paix et l’instauration d’un climat apaisé dans la préfecture de Fria durant tout le processus des futures élections législatives pour le maintien de la quiétude sociale par la diffusion responsable des informations envers les populations pour l’acceptation des résultats qui sortiront des urnes.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942