Fria: les femmes ne décolèrent pas, elles donnent un ultimatum au préfet Gnalein Condé

Des femmes manifestent contre la préfète de Fria
Des femmes manifestent contre la préfète de Fria

Les femmes de la commune urbaine de Fria ne désarment pas dans leur bras de fer avec Gnalein Condé préfète de cette localité. Au cours d’une rencontre avec le doyen des sages de cette cité de l’alumine ce lundi 24 juin 2019, elles ont haussé le ton.

Selon un confrère basé dans  cette ville, au terme de la rencontre, ces femmes qui exigent le départ de Gnalein Condé depuis le mois lui donnent 24 heures pour quitter la préfecture.

Elles affirment être fatiguées d’attendre les promesses des personnes qui s’étaient impliquées pour la suspension des premières manifestations.

Avant de quitter le doyen des sages, elles auraient fait savoir qui si rien n’est fait dans 24 heures pour le départ de la préfète, quand elles recommenceront les manifestations, personne ne sera écoutée jusqu’à ce que cette dame quitte définitivement Fria.

Il est reproché à Gnalein Condé d’avoir détourné de l’argent destiné aux femmes de la localité, de favoritisme dans le recrutement des gens à FRIGUIA et dans l’administration locale. Elle est accusée également d’arrogance.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942