Fria: les femmes ne décolèrent pas, elles donnent un ultimatum au préfet Gnalein Condé

Top de nos lecteurs

Opinion : Donzo Elhadj Aboubacar interpelle Sidya Touré

Cher Sidya Touré ;LE TWEET DE LA HONTEEn lisant votre tweet sur la réduction du prix du carburant a la pompe, je ne reconnais...

Labé-Les autorités de la santé déclenchent une guerre contre les cliniques clandestines

Peu avant l’apparition du coronavirus, les autorités de la santé ont déclenché une mission d’identification des cliniques illégales. L’équipe n’a certes pas eu le...

Kindia: un vieil homme d’environ 70 ans viole une mineure de 14 ans

Malgré les multiples dénonciations, le  viol notamment sur les mineures ne faiblit pas en Guinée. Une source locale nous apprend qu'un vieux de 70...

60 ans des indépendances africaines : Entretien avec le responsable scientifique du mouvement des panafricains de l’université de St louis

  Comme à leur habitude, les panafricains prenant pour prétexte la soixantième anniversaire des indépendances de bon nombre de nos pays africains se positionnent....
Alpha Oumar Diallohttps://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Les femmes de la commune urbaine de Fria ne désarment pas dans leur bras de fer avec Gnalein Condé préfète de cette localité. Au cours d’une rencontre avec le doyen des sages de cette cité de l’alumine ce lundi 24 juin 2019, elles ont haussé le ton.

A LIRE =>  Vidéo rencontre FNDC, leaders religieux. Voici le compte-rendu du coordinateur national du FNDC, Abdourahmane SANO.

Selon un confrère basé dans  cette ville, au terme de la rencontre, ces femmes qui exigent le départ de Gnalein Condé depuis le mois lui donnent 24 heures pour quitter la préfecture.

Elles affirment être fatiguées d’attendre les promesses des personnes qui s’étaient impliquées pour la suspension des premières manifestations.

Avant de quitter le doyen des sages, elles auraient fait savoir qui si rien n’est fait dans 24 heures pour le départ de la préfète, quand elles recommenceront les manifestations, personne ne sera écoutée jusqu’à ce que cette dame quitte définitivement Fria.

Il est reproché à Gnalein Condé d’avoir détourné de l’argent destiné aux femmes de la localité, de favoritisme dans le recrutement des gens à FRIGUIA et dans l’administration locale. Elle est accusée également d’arrogance.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

A LIRE =>  Université N’Zérékoré: les autorités cèdent à la pression et lèvent la suspension des étudiants
- Advertisement -

A lire également

- Advertisement -

L'info première en Guinée

Opinion : Donzo Elhadj Aboubacar interpelle Sidya Touré

Cher Sidya Touré ;LE TWEET DE LA HONTEEn lisant votre tweet sur la réduction du prix du carburant a la pompe, je ne reconnais...

Labé-Les autorités de la santé déclenchent une guerre contre les cliniques clandestines

Peu avant l’apparition du coronavirus, les autorités de la santé ont déclenché une mission d’identification des cliniques illégales. L’équipe n’a certes pas eu le...

Kindia: un vieil homme d’environ 70 ans viole une mineure de 14 ans

Malgré les multiples dénonciations, le  viol notamment sur les mineures ne faiblit pas en Guinée. Une source locale nous apprend qu'un vieux de 70...

60 ans des indépendances africaines : Entretien avec le responsable scientifique du mouvement des panafricains de l’université de St louis

  Comme à leur habitude, les panafricains prenant pour prétexte la soixantième anniversaire des indépendances de bon nombre de nos pays africains se positionnent....

COVID-19: 73 cas positifs recensés en Guinée dont 2 guéris

Le Coronavirus (COVID-19) poursuit son chemin en Guinée. L'agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS) annonce ce vendredi 3 avril 2020, vingt et un (21)...
0 Shares
x