orange guinee guicopres uba guinee votre
Violentes manifestations des élèves à Bonfi
Violentes manifestations des élèves à Bonfi

Fria : évasion des détenus après le jet des cailloux sur la prison civile

Des sources locales locales nous apprennent que la ville de Fria a été totalement paralysée ce mercredi 15 mai 2019 par un affrontement entre jeunes de la localité et forces de l’ordre.

Les jeunes en colère contre des exactions des services de sécurité la nuit dernière sur les citoyens y compris les femmes qui manifestaient pour le départ de leur préfet ont érigé des barricades sur sur les différentes de la cité de l’alumine avec des troncs d’arbres, de vieux véhicules.

Toute la journée, les forces de l’ordre tenté de disperser avec du gaz lacrymogène, les manifestants ont répliqué avec des cailloux.

Nos informateurs ont fait savoir que la prison civile de Fria a été attaquée par une foule de manifestants.

Dans un court entretien qu’il a accordé à notre reporter dans la soirée, notre confrère Abdoulaye Diallo Directeur de la Voix de Fria a confirmé l’information.

« C’est effectif, la prison a été caillassée. Les détenus ont profité pour s’évader », a-t-il précisé au bout de la ligne.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »