Le siège flambant neuf du Comité d'organisation de la CAN 2025
Le siège flambant neuf du Comité d'organisation de la CAN 2025

En prélude de la CAN 2025 que la Guinée a l’honneur d’abrité, le siège du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN-Guinée 2025) a été inauguré mercredi 18 décembre 2019 à Conakry par le Président de la République Alpha Condé.

Situé dans l’enceinte de la citée chemin de fer au centre-ville de Kaloum, la cérémonie a connu la participation des cadres du département des sports, de la culture et du patrimoine historique, des membres de la fédération guinéenne de football et des corps diplomatiques.

Dans son intervention, le président du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN 2025) a commencé par exprimer la profonde gratitude des acteurs du football guinéen, dirigeants, médecins, encadreurs, techniciens ou footballeurs du pays au Président de la République qui par un décret, il y a 9 mois, créé le Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN-Guinée 2025).

« En se réjouissant de la mise en place de cette institution stratégique, les acteurs du football notent que le Président de la République et son gouvernement donnent toute la mesure de leur volonté politique pour l’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations par notre pays en 2025 », a déclaré Sanoussy Bantama Sow.

Selon lui ce qui conforte leur conviction, c’est la mise à disposition de ce magnifique siège. Le football en Guinée est un mode de vie qui a toujours créé des liens entre les populations guinéennes sans heurter leurs différences. La preuve quand le Syli national joue, c‘est le cœur de tous les guinéens qui se bat à l’unisson pour la victoire de la Guinée.

Pour illustrer cela, poursuit-il, le Président de la République aime toujours affirmer que le sport et la culture appartiennent aux populations. Le choix de la date du 18 décembre 2019 pour l’inauguration de ce siège n’est pas fortune. Le 18 décembre 1977 que pour la première fois en Afrique, qu’un club de football réussissait l’exploit en réalisant le triplé. Ce jour-là, la génération de Cherif Souleymane, petit Sory, Bernard Sylla… écrivaient le nom de la Guinée dans l’histoire du football africain.

« Monsieur le Président de la République pour immortaliser cet exploit, nous souhaiterions qu’il plaise à votre autorité de proclamer la date du 18 décembre de chaque année, journée nationale du sport en République de Guinée », a-t-il souhaité.

Plus loin, le président du COCAN 2025 a souligné que l’organisation de la CAN 2025 en Guinée est un challenge. Ce méga projet qui tout le monde doit pouvoir mobiliser toutes les forces vives de la Guinée comme le 28 septembre 1958.

« Sa mise en œuvre impactera positivement sur le développement intégral de notre pays à travers la réalisation des infrastructures sportives et culturelles, de transport et communication ainsi que des infrastructures de santé et d’accueil », a signalé Bantama Sow.

De son côté, le chef de l’Etat Alpha Condé n’a pas manqué de se réjouir pour l’inauguration de ce bâtiment qui désormais doit habiter le COCAN 2025.

« C’est un grand plaisir pour moi d’inaugurer ce siège. Bien que l’année 2019 n’a pas porté une année de l’honneur du football guinéen. L’image que vous avez donné tout à l’heure n’est exclu aux prédécesseurs. Vous venez de parler de Hafia qui a eu le triplé mais en plus de cela même aux juniors, aux cadets qui ont été en final, ont été disqualifiés par la faute des dirigeants. Donc, nous dévons dire la vérité aux responsables du football. Vous avez trahi le peuple de Guinée parce qu’il y a une crise au sein de la fédération », a-t-il dénoncé.

Poursuivant son intervention, Alpha Condé a indiqué que le peuple de Guinée qui adore le football et le football uni tous les guinéens du plus vieux au plus jeunes tout le monde est fier de voir les exploits mais les dirigeants n’ont pas été à la hauteur.

« J’espère qu’ils vont se rattraper et qu’ici la CAN 2025, nous aurons une équipe guinéenne en final si non remporter la coupe. Car vous devez vous rattraper. Tout le monde sait que quand le Hafia jouait ou le Syli national, même les citoyens des pays hauts acclamaient l’équipe guinéenne parce qu’on disait que c’était des brésiliens et j’ai assisté à un match à Abidjan (Côte d’Ivoire) dont j’ai été témoin de cela. La Guinée a eu un passé très glorieux tant au niveau de la culture que du football ».

« Si nous sommes en train de réhabiliter la culture, il est temps aussi que les dirigeants réhabilitent le football en Guinée. J’espère que vous allez lever ce challenge », selon Alpha Condé.

A travers cette cérémonie, des membres du COCAN qui se sont beaucoup investis depuis sa mise en place ont été récompensés par des attestations de satisfaicits. Un trophée a été aussi remis à l’ancien capitaine de Hafia, petit Sory au nom toute son équipe.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34