Filières innovantes et croissance économique : les atouts maitres de la RDC au programme du Forum Makutano 2019

A l’occasion du forum Makutano qui se tiendra les 6 et 7 septembre à Kinshasa, les représentants de plusieurs pays africains se réuniront pour partager leurs expériences et mettre en lumière les filières innovantes et les atouts économiques de la RDC.

La croissance économique est une préoccupation majeure des pays en voie de développement en général et de la RDC en particulier. Dotée du grand fleuve Congo, de plusieurs volcans et de lacs, ainsi que de diverses forêts tropicales renfermant gorilles, chimpanzés nains et okapis, la République Démocratique du Congo constitue un immense pays situé au coeur de l’Afrique, à cheval sur l’équateur.

Avec 37%* du potentiel hydroélectrique africain – 23% du potentiel mondial, 47% des forêts tropicales africaines – 6% des réserves tropicales mondiales, ses millions d’hectares de terres vierges de tout intrant chimique, son eau pure, son climat, la République Démocratique du Congo offre un avantage comparatif et concurrentiel sans égal.

 

Pourtant, à l’heure où la plupart des pays du monde s’engagent dans l’économie durable (mix énergétique, architecture à faible consommation d’énergie, circuits courts, agro-industrie bio, etc.), la RDC peine à rattraper son retard et à exploiter ses richesses.

« La RDC est le Pays d’opportunités immenses avec sa taille, sa position géographique en Afrique, ses neufs voisins, ses terres, sa flore immense et diversifiée, ses eaux et son sous-sol et sa démographie est le Pays qui changera la donne en Afrique demain; le Pays où il faut impérativement investir pour jouer le rôle moteur du développement de tout un continent.

La page économique du continent de demain se construira en RDC au profit de l’Afrique entière. » souligne John KANYONI, Directeur général de METACHEM.

FILIÈRES INNOVANTES, QUELLES OPPORTUNITÉS POUR LES INVESTISSEURS ?

Le pays regorge d’énormes atouts pour le développement de différents secteurs tels que l’énergie, l’agro-industrie, les nouvelles technologies ou encore le tourisme.

 

La RDC représente un potentiel hydroélectrique de 100.000 MW* et diverses opportunités dans les énergies renouvelables (solaire, éolienne, biomasse, géothermique, etc.).

L’Agro-industrie constitue l’une des filières prioritaires dans le cadre de la relance du tissu industriel national. Le pays dispose de 80 millions d’hectares de terres arables et 4 millions d’hectares de terres  irrigables dont seulement 10 % exploitées actuellement. La majorité de ces terres sont vierges de tout intrant chimique, ce qui préserve leur biodiversité. Elles représentent un potentiel non négligeable pour les industries pharmaceutiques et cosmétiques à titre d’exemple.

 

Quant au secteur du Tourisme, il offre la possibilité de développer l’éco-tourisme puisque la RDC dispose de 7 parcs nationaux et 57 réserves qui abritent 4 espèces endémiques : Gorilles de montagne, Okapi, Bonobo et Paon congolais.

*Chiffres issus du rapport de l’ANAPI – Agence Nationale pour la Promotion des Investissements.

La 5ème édition du Forum Makutano lèvera le voile sur ces opportunités encore méconnues par certains acteurs du secteur privé et par les investisseurs étrangers et présentera les atouts porteurs de la RDC en s’inspirant des expériences réussies des pays africains voisins.

« Par sa diversité et ses richesses, la RDC concentre tous les superlatifs. Il est grand temps que nous concrétisions son potentiel afin de transformer ses atouts en réalités ? Dans un monde en pleine mutation, subissant une révolution technologique sans précédent, la RDC, et l’Afrique, doivent jouer leur partition. Et c’est maintenant que ça se passe ! », Baraka Kabemba, associé chez EY en RDC.

A