A LA UNEPolitique

Festivités de fin d’année: « Ce problème de fin d’année, c’est un problème de religion », affirme Imam Alhassane Sidibé

La Mosquée Cissé a organisée ce vendredi 29 décembre 2023, une conférence islamique sur le thème << La place des musulmans dans les festivités de fin d’année >>, dans l’enceinte de la mosquée.
Selon le conférencier, le problème de fin d’année est un problème de réligion.

Imam Alhassane Sidibé, conférencier précise que cette fin d’année n’est pas pour la communauté musulmane.

<< Ce problème de fin d’année, c’est un problème de religion. Chaque religion a une fin d’année. La fin d’année musulmane est passée, donc cette fin d’année là c’est pas la notre. Si nous nous piétinons notre fin d’année, nous refusons de la célébrer, nous allons suivre la fin d’année de ceux qui disent que Dieu a un enfant, l’Islam est contre cela. Ceux qui disent que Dieu a été engendré, nous les musulmans nous devons pas aller célébrer leur fête, parce qu’on a pas la même conviction, la même foie. Nous nous disons qu’il n’y a pas d’autre divinité hormis que Allah >>, a expliqué le conférencier.

Poursuivant, il indique que Dieu dit dans quelques versets que tout musulmans qui suivront ses chrétiens se font du tort.

<< Dieu dit tous ceux qui vont suivre les juifs et les chrétiens dans les festivités, tu te fait du tort, le jour où il t’attrapera à l’audela, il n’aura pas pitié de toi. En plus celui qui les suit, ni ta prière, ni ton pèlerinage ne poura te sauver. C’est le coran qui le dit, mais le problème des guinéens nous ne lisons pas >>, regrette-t-il.

A LIRE =>  Guinée_CNT: l'intégralité du discours de Dr Dansa Kourouma à l'ouverture de la plénière consacrée à l'examen de la loi des finances 2024

Il termine par dire que tout musulmans qui fêtent les festivités de fin d’année sont avec les juifs et les chrétiens.

Bah Mamadou Baïlo pour Aminata.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »