A LA UNEInternational

Femmes 2018 : Aung San Suu Kyi, la sanglante déception (3/10)

L’ex-dissidente de Birmanie devenue lauréate du prix Nobel de la paix en 1991 était un symbole de la démocratie triomphante. Mais Aung San Suu Kyi, par son silence assourdissant, continue de couvrir les exactions commises par l’armée birmane sur les Rohingyas, cette minorité apatride de religion musulmane. Un mythe s’effondre. Cliquez ici pour lire la suite de l’article

A LIRE =>  République du Mali: La traque des bien mal acquis à démarré
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks