A LA UNEPolitique

Faya Millimono placé « sous contrôle judiciaire », ses 12 partisans inculpés

Ce lundi 08 avril 2019, le collectif des avocats chargés de défendre le leader du Bloc(BL), dr. Faya et ses militants ce sont présentés au tribunal de la première de kaloum devant le procureur de la république qui a décidé de saisir, le doyen des juges d’instructions pour l’ouverture d’une information judiciaire.

Après des heures au cabinet du juge d’instruction, le Poole des avocats composés de Me.Kabele Camara, Me.Salif Beavogui avocat au bareau de Guinée .

Le porte parole de ce collectif, Me.Salif Beavogui a fait savoir devant les hommes de médias que leurs clients sont poursuivis sur les faits d’attroupements interdits à l’ordre public. » Nos clients au nombre de 13 inculpés ont tour à tour été entendus en première comparution par le doyen des juges. Je voudrais vous dire que l’instruction est secrète. je précise ils ont tous rejetés les faits mis à leur charge. En fin de compte Monsieur le doyen des juges a accepté que nos clients soient tous en liberté mis à la disposition de leur conseil respectif du Poole d’avocat ainsi que du président du parti . Qui à son tour au dire du juge d’instruction sera placé sous contrôle judiciaire ».

Selon lui, pour le moment leurs clients bénéficient tous de la présomption d’innocence. Ils ont manifesté un droit constitutionnel prévu par la loi fondamentale. Donc, « Nous estimons aucune infraction ne peut être retenu contre eux et nous allons nous battre dans ce sens sous la direction bien avisé de notre doyen ici présent Me. Abdoul Kabele Camara que nous saluons pour sa combattivité et le rayonnement de l’État de droit dans notre pays ».

A LIRE =>  Le Président de la Transition a reçu en audience la délégation de l’Union européenne

Dans cette même lancée, le porte parole Me.Salif Beavogui, leurs clients ont été inculpés à l’interrogatoire. « Mais, nous restons confiants parce que nous savons que se sont des innocents qui ont été arrêtés et conduits devant la juridiction. ils n’ont absolument violé aucune disposition de la loi pénale », a conclu Me. Salif Beavogui

Il est à noter que l’interrogatoire
va commencé dès demain par trois personnes au tribunal de kaloum.

Zeze Enema Guilavogui pour aminata.com

Tel(+224) 622 34 45 42
zezeguilavogui661@gmail.com

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks