A LA UNESocieties & Divers

Expansion de la mendicité à Conakry: le constat dans deux endroits de la ville

La mendicité gagne du terrain à Conakry. Elle se constate partout dans la ville. Deux des endroits où elle est beaucoup plus fréquente sont Madina, quartier abritant le plus grand marché du pays, et la devanture de la mosquée « Fayçal ». C’est le constat fait par un de nos reporters.

À Madina, c’est sur le pont Avaria que les mendiants sont fortement installés. La plupart d’entre eux sont munis de hauts-parleurs résonnant en boucle des mots de quémande. Des mots principalement enregistrés en Soussou, une des langues nationales de la Guinée.

L’autre endroit bourré de mendiants, c’est la devanture de la mosquée Fayçal. De ce côté également, la quémande est sans cesse. Aucun passant ne s’en échappe. Parmi ces mendiants, certains ont des handicaps physiques. Par contre, d’autres n’en ont pas. Mais ils ne semblent pas gênés de vivre de la mendicité.

L’expansion de la mendicité à Conakry est au su de tous. Mais l’Etat n’arrive toujours pas à y trouver une solution. En attendant, le phénomène continue à se remarquer un peu partout dans la ville.

Oury Maci Bah pour Aminata.com
Email : ourynombobah@gmail.com

A LIRE =>  Conakry: les tricycles s'invitent sur les autoroutes Prince et Fidel Castro
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »