A LA UNEEducation

Examens nationaux session 2021: le MENA et l’enseignement supérieur renforcent leur partenariat.

Examens nationaux session 2021: le MENA et l’enseignement supérieur renforcent leur partenariat.
Ce vendredi 09 juillet 2021, une réunion a regroupé à Conakry, des cadres du Ministère de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur.
Un seul point était à l’ordre du jour : le renforcement du partenariat entre les deux départements pour une gestion efficace et efficiente du baccalauréat session 2021.
Depuis plusieurs années déjà, le MENA (Ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation) travaille avec le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique (MESRS) dans le cadre de la gestion du baccalauréat en Guinée. L’objectif de cette collaboration demeure la tenue d’un examen crédible et transparent dont les résultats reflètent les efforts de chaque candidat.
Pour cette session 2021, le MENA a souhaité élargir l’éventail de ce partenariat à travers une lettre adressée au Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Dans cette lettre, Pr Alpha Amadou Bano BARRY Ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation a indiqué que son département envisage d’assurer conjointement avec l’enseignement supérieur, le fonctionnement des organes essentiels au déroulement du baccalauréat de cette année. Il s’agit du jury national de supervision et des commissions de surveillance et de correction.
Plus de (200) cadres de l’enseignement supérieur sont donc sollicités et appelés à se joindre aux cadres du MENA pour mener à bien le processus de gestion du baccalauréat session 2021.
A la faveur de la rencontre de ce vendredi, la réponse du Ministère de l’enseignement supérieur a été sans surprise. Le MESRS se félicite de ce nouvel élan de collaboration et se dit entièrement disposé à accompagner le MENA jusqu’à l’atteinte de ses objectifs. BINKO Mady secrétaire général du Ministère de l’enseignement supérieur a clairement exprimé au nom du Ministère d’Etat Aboubacar SYLLA, toute la satisfaction de son département de se voir impliqué à part entière dans la gestion du baccalauréat 2021. Le secrétaire général du Ministère de l’enseignement supérieur promet le dépôt rapide de la liste complète des cadres qui seront choisis. Toutes les institutions d’enseignement supérieur du pays seront mises en branle pour accompagner le MENA et l’aider à obtenir un baccalauréat crédible et transparent dont les résultats seront le reflet des efforts fournis par les candidats a précisé le secrétaire général BINKO Mady.
Rappelons que cette année, ils sont 83.946 candidats dont 32.560 filles à affronter le baccalauréat avec un nombre de candidats libres égal à 10.849,
Au BEPC, ils sont 154.853 dont 66.445 filles avec un nombre de candidats libres égal à 14.040,
Au CEE (certificat d’études élémentaires), ils sont 257.596 candidats dont 114.953 filles avec zéro candidat libre
soit un total de 496.395 candidats cette année dont 213.958 filles avec 24.889 candidats libres. Les 3 examens réunis.
A LIRE =>  Fête de l’indépendance de la Guinée : voici le discours à la nation du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition !!!
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »
Enable Notifications    OK No thanks