Exactions sur des citoyens à Ratoma (Conakry): de graves accusations contre les forces de l’ordre

Top de nos lecteurs

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...
Alpha Oumar Diallohttp://aminata.com
Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Les trois premiers jours de la résistance active déclenchée par le front national pour la défense de la constitution (FNDC) le lundi 13 janvier 2020 ont été marqués par de graves exactions sur les populations de la commune de Ratoma en banlieue de Conakry. Les forces de l’ordre déployées sur le terrain sont indexées.

A LIRE =>  Visite d’affaires : le PDG du groupe Guicopres reçu en audience par le président sierra-leonais Maada Bio

De Hamdallaye à Kagbelen en passant par Bambeto, Cosa, Sonfonia et Cimenterie, des exactions ont été signalées.

À Koloma, des agents de services de sécurité sont accusés d’avoir mis le feu sur des commerces. À Cosa, Wanidara et Bailobaya, des éléments des forces de l’ordre de seraient introduits dans des concessions pour renverser des marmites sur le feu et des repas. Plusieurs arrestations arbitraires ont été signalées, des vieilles personnes molestées. À Wanidara, la compagnie mobile d’intervention et de sécurité (CMIS) numéro 6 auraient fait payer 500 mille francs guinéens à chaque personne arrêtée pour qu’elle recouvre sa liberté.

L’image qui a de plus choquée est celle d’un enfant de moins de 10 ans dont la tête a été écrasée par des balles des forces de l’ordre, selon des voisins à la victime. Une version qui a été balayée d’un revers de main par le gouvernement.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

A LIRE =>  Guinée: le ministère de l'éducation à pied d'œuvre pour sauver l'année scolaire(porte-parole)

(+224) 622 304 942

- Advertisement -

A lire également

L'info première en Guinée

Guinée : ils ont voté pour “renouveler son permis de les tuer”

“La politique ce n’est qu’une certaine façon d’agiter le Peuple avant de s’en servir.” Talleyrand-Périgord. « Nous demandons que cette Constitution qui est falsifiée soit...

Démissions en cascade à l’UFR : la descente aux enfers pour le parti de Sidya Touré

Démissions massives, passes d’armes entre les membres du bureau exécutif, inconstance du leader, volatilité des militants, absence de conviction, bref, une entreprise à haute...

Bicéphalisme au sein du RPG Arc-en-ciel: vers un effondrement du parti au pouvoir !

Cela n'est qu'un secret de polichinelle pour personne, quand on rappelle que rien ne va au sein du parti pouvoir, le RPG Arc-en-ciel. Une...

Falsification supposée de la Constitution : le Ministre de la justice enterre la polémique

Au cours d'un point de presse animé ce jeudi 04 juin au département de la justice, le Ministre dudit département s'est prononcé sur la...

Labé : ouverture du procès d’un escroc aux multiples forfaits

La montre indiquait 13 h quand le dixième cas programmé sur le rôle a démarré dans un  TPI plein comme un œuf et où...
0 Shares
x